Jim Noir

Jim Noir

Jim Noir

 Label :     Barsuk 
 Sortie :    mardi 08 avril 2008 
 Format :  Album / CD   

Avalé par de profondes spirales cosmiques, le petit cosmonaute de la pochette fabriqué de grossiers collages beugle ses derniers mots, au timbre légèrement britannique. Mais pas de panique, il s'agit simplement d'un portail inter-univers; direction le monde Noir, le vrai. Car avec cet album éponyme, Jim concrétise vraisemblablement une partie de ses rêves : rapprocher les Beach Boys et la musique électro façon Aphex Twin, afin d'en tirer un gros et joyeux délire psychédélique. Visiblement affranchi du coté lo-fi bucolique de Tower Of Love, ce deuxième disque reste pourtant franchement fidèle aux premières influences, tout en marquant un pas dans la maturité et l'élégance. Avec la même originalité bluffante, le son Noir percute de plein fouet dès les premières secondes avec fraîcheur et engouement. Doté de cette éternelle auto-dérision bidonnante, ce self titled restera probablement comme le plus délirant et le plus osé, autant sur le fond que sur la forme. Chœurs psychédéliques d'un kitsch rare, textes burlesques, guitares sur-saturées grotesques, grosses lignes simples et téléphonées de contre-basses, et autres divers abus électro cocasses voire vraiment poilants, rien n'est laissé au hasard, et gare à quiconque s'aventurerait à prendre tout ceci au premier degré!
Véritable contre-ode à l'étiquette electro attribuée à tout va ces temps ci, Jim Noir explore donc l'essence même de la musique pas vraiment à prendre au sérieux, avec ses soupçons de sarcasme toujours très habiles et ses mélodies rayonnantes.
Aucune longueur excessive, frais, et terriblement poppy et classieux : c'est ce que j'appelle un album simplement parfait !


Parfait   17/20
par TheWayYouSmiled


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
328 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus