Atari Teenage Riot

Delete Yourself !

Delete Yourself !

 Label :     Digital Hardcore 
 Sortie :    mars 1995 
 Format :  Album / CD   

La pochette (l'ancienne, avec le revolver) était assez représentative.
C'est très simple : écouter ce disque, c'est en effet s'exposer à se faire consciencieusement mitrailler les tympans pendant trois bons quarts d'heure par une bande de fous furieux berlinois bien décidés à faire passer de manière efficace leur message anarchiste et révolutionnaire...

"I would die for peanut butter" prononce mécaniquement une voix féminine. Et puis "Start The Riot" commence. Riff imparable, tempo ultra-rapide, l'album s'annonce d'ores et déjà violent, explosif - l'émeute a, en effet, commencé !
"Into The Death" poursuit dans la même veine. "Raverbashing" est un très efficace et étonnant instrumental. Alec Empire se déchaîne. La voix d'Hanin Elias se joint de temps à autre à la sienne - sur "Speed", l'un des tubes d'Atari s'il en est, ou encore sur une reprise à la sauce "digital-hardcore" pas trop compliquée du grand classique punk qu'est "Kids Are United" de Sham 69.
"Sex" nous laisse tout de même quelques minutes de répit avec son ambiance sensuelle un peu inattendue (euphémisme). Puis un autre "tube", "Midijunkies", au refrain plus qu'accrocheur, deux live qui s'inscrivent dans la continuité du reste - "Delete Yourself!" et "Hetzjagd Auf Nazis!" - et d'autres titres non moins puissants sur lesquels je ne saurais m'attarder, "Cyberpunks Are Dead!", "Atari Teenage Riot", "Riot 1995".
Le rythme ne faiblit jamais, la guitare est tout aussi énervée. On pourra quand même reprocher à ce premier album un certain "manque de maturité"... En effet, les paroles se résument souvent à des quelques phrases ou slogans efficaces. Mais c'est ça, Atari Teenage Riot : un monstre d'efficacité...


Bon   15/20
par Lara


  Cet album est d'abord sorti sous le nom "1995" avec une pochette différente.
Certaines chansons "samplent" des riffs connus, comme "Delete Yourself!" ("God Save The Queen" des Sex Pistols), "Atari Teenage Riot" ("Smells Like Teen Spirit" de Nirvana)... On retrouve aussi sur ce dernier titre des samples d'un discours de Malcolm X.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
213 invités et 2 membres
Zebulon
Ismael Jünger
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?