Atari Teenage Riot

Live At Brixton Academy

Live At Brixton Academy

 Label :     Digital Hardcore 
 Sortie :    mardi 05 mars 2002 
 Format :  Live / CD   

Cet album a été enregistré en 1999 à la prestigieuse Brixton Academy.
Il pose une question "existentielle" fondamentale durant les 26 minutes 58 que dure son unique "morceau" : jusqu'où vont les frontières de la musique ?? Quelque part, j'ai envie de dire qu'on n'en a rien à faire : cet album propose la forme d'agressivité sonore la plus extrême qui soit : du bruit, du bruit blanc, des saturations et distorsions poussées à leur maximum, la folie la plus brutale, de quoi faire passer tout disque de metal pour de la chansonnette inoffensive. Quoi de plus fort quand la musique devient une agression physique ?

Cet album est de ceux qui divisent de manière catégorique : ceux qui hurlent au génie et ceux qui hurlent à l'arnaque. Le juste milieu est difficilement envisageable.

Ce live a été enregistré au terme d'une grande tournée avec Nine Inch Nails, qui a complètement épuisé le groupe par l'énergie dégagée et les drogues en tous genres. Les notes de pochette précisent qu'à cette époque les membres du groupe étaient réduits à l'état d'épave. Leurs médecins respectifs leur avaient fortement déconseillé de ne plus jouer sur scène, de prendre du repos. Dans un accès de rage ultime ils ont déversé leur haine devant un public complètement halluciné dont une bonne partie a quitté la salle en criant au scandale parce qu'ils ne supportaient pas un tel niveau d'agression sonore.

Tous les amplis sont poussés à leur maximum, au bord de l'explosion. Le déroulement de l'unique piste du cd se fait au gré des bidouillages bruitistes de toutes leurs machines, de leur vocoder aux amplis de guitare en passant par les basses qui ont dû faire imploser les entrailles de plus d'un dans la salle. A se demander comment eux-mêmes ont survécu. Aucune structure, de l'improvisation totale, balancée à la gueule du public comme on déverse de l'huile bouillante sur la tête de ses ennemis. Qui sont les ennemis ? Le monde, la société toute entière, si on en croit les aspirations anarchistes et nihilistes qui ont fait la réputation du groupe. De la violence à l'état pur.

Atari Teenage Riot était déjà un groupe extrême. Il a repoussé encore plus loin les limites de l'agression. Très fortement déconseillé aux âmes et oreilles sensibles, dans la lignée du Metal Machine Music de Lou Reed. A écouter quand on a envie de commettre un meurtre.


Exceptionnel ! !   19/20
par Psychocandyxx


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
194 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?