L'Altra

In The Afternoon

In The Afternoon

 Label :     Aesthetics 
 Sortie :    mardi 02 avril 2002 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Un seul adjectif vient à l'esprit à l'écoute de L'altra: classieux. Les arrangements sont bons, les mélodies claires et douces. En fait, on se trouve à la lisière de la pop et du post rock, au sein d'une atmosphère calme et tendue à la fois. Le son est chaud mais distant, les morceaux ont une construction simple mais originale, et ce sont tous ces contrastes qui font de L'altra un groupe attachant ; un collectif mélancolique mais pas torturé, à la musique abordable mais ambiguë... un peu à l'écart, finalement. On regettera juste un petit manque d'ambition, mais après tout, il ne s'agit que d'un deuxième album, que diantre!


Bon   15/20
par Jekyll


 Moyenne 17.25/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 06 janvier 2003 à 21 h 07

L'Altra ou l'éloge de la lenteur.

L'Altra " In the Afternoon " (Aesthetics/ Chronowax-2002)

L'année 2002 a été plutôt faible côté grosses émotions il est vrai. Des bons disques nous sont sortis cette année, ok je vous l'accorde, mais de véritables chefs d'œuvre très peu. Et pourtant il nous arrive parfois des disques parfaits de bout en bout capables de changer notre vie. Indémodables en tout point et qui sont capables de regénérer des émotions perdues, c'est le cas de l'Altra, groupe slowcore qui doit vous être inconnu à l'heure actuelle et c'est hélas bien dommage. Il est donc temps de réhabiliter ce groupe le temps d'une chronique. Attention la claque de l'année (je parle pour moi) !

L'Altra, donc est un groupe de Chicago, la ville mythique et fondatrice du courant post-rock d'où sont issus de nombreux groupes majeurs comme par exemple Tortoise, the Sea and the Cake, Gastr del Sol, Slint, The Aluminum Group entre autres. Succédant à " Music of a sinking occasion " (un très bel album sorti il y a deux ans, passé complètement inaperçu) , l'Altra nous sort son 2ème disque cette année dans l'ombre et pourtant c'est un disque qui devrait voir la lumière tant la musique qu'il referme est lumineuse à l'image de la pochette ornementatrice : un véritable chef d'œuvre artistique.

Pour ce qui est de la musique du groupe, difficile de coller une étiquette étant donné que la musique de l'Altra emprunte à plusieurs genres comme la pop, le post-rock, le folk et le jazz et même la musique de film (pourquoi pas ?). Les spécialistes parlent de " slowcore " pour évoquer cette musique évanescente et spirituelle, destinée avant tout aux âmes sensibles et rêveuses. En effet, on est à tout point de vue éloigné du hardcore ou des hurleries en tout genre. Ici tout est calme, douceur et volupté si il fallait décrire leur musique en quelques mots. A la première écoute, ce disque ne laisse pas du tout une impression de déjà entendu, impossible de coller des filiations avec la majorité de la production actuelle, tant leur musique est profondément fraîche et innovatrice. Et pourtant, de nombreux groupes excellents se sont déjà adonnés au genre, ainsi on pourra établir des ramifications avec des groupes injustements oubliés (Low, Hood, Bark Psychosis, Tortoise, Gastr del Sol).

L'Altra délivre une atmosphère ouatée et envoûtante où tout repose sur la sincérité et l'émotion. Ils se foutent des modes et conventions et tant mieux, leur musique ne repose pas sur les schémas classiques car point de couplet/refrain avec la traditionnelle formule voix, guitare, basse, batterie. Remarquable pour sa grande palette sonore et instrumentale, dans ce disque vous pourrez entendre des cordes, des cuivres, du piano, des percussions, une pointe d'électronique discrète en plus de la formule traditionnelle, basse, guitare, batterie.. On pourrait craindre une surenchère instrumentale et une grandiloquence extrême, rassurez-vous, ici tout n'est rien d'autre que grâce, minutie, et luxuriance chez ce quatuor qui maîtrise l'art de la composition comme jamais. En plus de ça, cette richesse instrumentale est magnifiée par le duo féminin/ masculin des voix de Lindsay Anderson et Joseph Costa, deux des plus belles voix de ce siècle. Les voix n'agressent aucunement l'auditeur, elles se marient à merveille et sont là pour destresser l'auditeur qui ne pourra plus s'en lasser, je vous assure. On pense à Low, autre groupe majeur ou à Yo la Tengo pour les duos vocaux. Si ces groupes ne vous parlent pas, notez-les bien dans le fond de votre cerveau, ils pourront un jour vous être utiles.

Merveilleux à plus d'un titre. " In the Afternoon " est un magnifique disque qui contient 10 perles (9 chansons et un superbe instrumental de clôture) à écouter les yeux fermés. Surtout un conseil avant d'entamer l'écoute : ne soyez pas pressés, car ils vont à 2 à l'heure. L'Altra ne fait pas parti de ces groupes qui font de la musique efficace destinée à plaire au plus grand nombre et à faire exploser les ventes. " In the Afternoon " fait parti de ces disques qui n'est pas facilement consommable pour tel amateur lambda mais pourtant l'Altra ne fait pas de la musique élitiste pour narguer son auditeur. Au contraire, leur musique étonnament complexe, est en même temps très accessible ce qui n'est pas forcément contradictoire. Tout repose sur la lenteur, vous l'aurez compris et pourtant, cette musique d'une limpidité absolue n'est aucunement chiante, molle du genou et paresseuse. Une musique à la fois résolument moderne, et profondément intemporelle. Impossible de fixer une date quelconque sur ce disque dont chaque nouvelle écoute fera apparaître de nouvelles subtilités. Donc impossible de vous en lasser d'autant que ce disque ne contient aucun moment faible.

Rarement telle musique aura été autant propice à l'évasion pour s'immiscer au plus profond de notre être. On s'étonne même à trouver de la consistance dans cet art de la lenteur tant les changements de structures évoluent au sein d'un même morceau. Et c'est là que l'Altra se rapproche du jazz dans la mesure où chaque titre n'est point figé mais véritable structure souple et mouvante qui ne répond pas à des schémas habituels. Et pourtant L'Altra est inclassable, complètement hors-catégorie et fait partie de ces outsiders exemplaires à réhabiliter de toute urgence. Près de 3/4 d'heures auront composé ce magnifique chef d'œuvre où les compositions délicates, amples et complexes se seront enchaînés à merveille. Que le temps est passé vite, incroyable, merci l'Altra d'avoir réussi à nous déconnecter de notre quotidien. " In the afternoon " se referme sur " Goodbye music ", un instrumental doucement mélancolique qui vient clôturer cette bande-son de mes rêves. Le paradis, tel que je l'idéalise. Ca y est, j'ai trouvé la formule qui résume pour moi la musique de l'Altra : musique céleste.

Si jamais vous tombez sur ce disque et qu'il vous fait un effet coup de poing et que vous voulez découvrir d'autres disques majeurs, jettez vous sur " Spirit of Eden " de Talk Talk, l'album éponyme de Mark Hollis ou bien " Secret Name " de Low. Vous verrez, votre perception de la musique ne sera plus la même...
Excellent !   18/20



Posté le 03 septembre 2003 à 15 h 52

Rien à ajouter à la chronique de fandefelt, c'est absolument excellent.Si, une petite remarque sur un groupe cité par fan..:Talk Talk, il faudrait voir à réhabilter ce groupe, auteur des deux plus grands albums de la fin des années 80, spirit of eden et surtout le monumental laughing stock en 1992.
Excellent !   18/20



Posté le 01 juin 2004 à 22 h 44

Absolument sensationnel ... Quelle voix envoûtante. Les compositions sont exceptionnelles, l'instrumentation riche et mélodieuse. Les titres s' enchaînent avec une légèreté bienfaisante. Des cordes apparessent ponctuellement, la batterie jazzy est géniale ; et ce duo de voix est renversant. On dirait Roméo qui murmure des mots doux à Juliette ...
Vraiment, cet album est certes plutôt calme, mais d'une beauté et d'une poésie qui ne laissent pas indifférent ...
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
163 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?