Zenzile

Zentone : Zenzile Meets High Tone

Zentone : Zenzile Meets High Tone

 Label :     Jarring Effects 
 Sortie :    lundi 28 août 2006 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

La route, les années, l'expérience, la recherche des sons, la découverte d'un son, puis sans doute le succès et le fait de se retrouver là, un peu seul, mais pas en solitaire, sur la montagne imaginaire du dub hybride, font que Zenzile et High Tone se rencontrent. Enfin(!) j'allais dire ; il était temps. Deux groupes si proches mais en même temps si différents, ayant certes, un objectif commun, celui de la création de sons électroniques et acoustiques, se devaient, à un moment précis, de cristalliser un moment de conception commune, d'association intérimaire, d'expériences, tout compte fait, inédites.
Entre deux tournées donc, High Tone et Zenzile se rencontrent pour un album, un peu polémique (un peu feignant diront les plus acerbes).
Il faudra simplement l'appréhender comme une concrétisation d'un moment précis, pas comme une sorte d'effort commun intemporel, point d'exclamation à une première partie de carrières bien remplies, non, vraiment pas. Zentone est un objet "simpliste" dans sa conception, et il faut donc le comprendre en ce sens, une œuvre spontanée, élément manquant cruellement ces dernières années aux groupes éléctro-dub français.
Une idée surgit de la tête d'un des membres d'High Tone ou de Zenzile, elle est récupérée, retravaillée, recadrée puis incluse dans un processus de composition inédit et dynamique. Zentone est un projet qui aborde la musique comme le cinéma. Ce dernier puisera la totalité de son essence dans l'image-mouvement, le cadrage et le type d'image voulue, puis le montage, où le film se dessinera véritablement. High Tone et Zenzile conçoivent l'expérience de Zentone à la manière d'une association de réalisateurs. Le son ou le thème est développé à la manière d'un des deux groupes, puis sera véritablement transcendé par un mixage séparé. Là se trouve la particularité de ce disque "hybride", où sur les morceaux mixés par Zenzile, il nous semblerait que le groupe veuille jouer à la manière d'un High Tone déjanté et vice versa pour les mixages de ces derniers. La mission est dans ce sens accomplie, sachant que pour deux groupes brasseurs de genres, il ne doit pas être aisé de mixer leurs musiques.
Restent les rythmiques lourdes et entêtantes, les basses surpuissantes, le dub explosé, l'électronique déstructurée, le rock créé, et un album de dix titres racés comme les meilleurs disques d'abstract hip-hop.
Ce que l'on peut imaginer d'un disque parfait.


Parfait   17/20
par Reznor


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
380 invités et 2 membres
Nykobouk
François Corda
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :