Prolapse

Pointless Walks To Dismal Places

Pointless Walks To Dismal Places

 Label :     Cherry Red 
 Sortie :    octobre 1994 
 Format :  Album / CD   

Premier essai des écossais, Pointless Walks... est pour le moins réussi. Prolapse fait partie de ces artistes que l'on reconnaît dès les premières notes. Il faut dire que leur punk lyrique ne peut pas laisser indifférent : un son brut de chez brut, une voix masculine braillarde (à l'accent à couper au couteau) qui fait la balance avec la voix superbe de Lynda Steelyard. Les neuf compos de ce disque alternent rage, mélancolie, riffs de gratte acérés et arpèges aériens ; tout cela soutenu par une section rythmique solide et très efficace (neufs morceaux et autant de lignes de basse qui n'ont rien à envier à celles de Cure et Joy Division). Après cet album, on comprend mieux pourquoi Prolapse figure dans les remerciements de Come On Die Young.


Parfait   17/20
par Jekyll


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
307 invités et 2 membres
Climbatize
Fenouil
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :