The Raconteurs

Consolers Of The Lonely

Consolers Of The Lonely

 Label :     Third Man 
 Sortie :    mardi 25 mars 2008 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Annoncé une semaine avant sa sortie, voici le deuxième album des Raconteurs. Toujours composé des mêmes membres :
Patrick Keeler à la batterie; Jack L.J. Lawrence à la basse; Brendan Benson à la guitare et au chant et Jack White en chef d'orchestre.
Disons le clairement, je n'avais pas été totalement convaincu par le premier opus de ce supergroupe, mais là, la claque rock n'roll fut présente dès la première écoute.
Dorénavant basés à Nashville Tennessee, les quatre troubadours nous offrent un joli voyage dans le temps. Chez les Raconteurs, on raconte l'histoire du rock, et on la réinterprète à sa façon.
Nombreux sont ceux qui trouveront des parentés sonores avec Led Zep, je dirai oui mais cela me parait moins prétentieux que les envolées lyriques de ces derniers.
Un vrai bon album, cohérent, pas simplement un ou deux bons hits suivis de morceaux inutiles.
Du rock garage, avec les deux premiers morceaux : "Consoler Of The Lonely", et "Salute Your Solution", le premier single.
Du blues et oui, encore du blues, "Top Yourself", la 7 ème piste des 14 proposées, est une leçon de maitrise blues-rock rhytmée, efficace, virile.
"Old enough" ravira les fans de country, tout comme "Carolina Drama" et ses choeurs féminins attendriront les coeurs les plus durs.
Le reste est à l'avenant, pop, glam, guitares plus métal...
Les Memphis Horns sont présents comme sur "Icky Thump".
Un bel hommage au passé, musiques roots américaines, Pop, tout en restant actuel.
L'ensemble est passé à la moulinette d'une production analogique sans aucune faute de goût. On peut en effet lire sur les notes de pochette concernant la production : "Recorded onto magnetic tape in February of 2008 at Blackbird Studio D, Nashville, TN." A consommer en grosse galette noire pour les amateurs!

Le fond et la forme...


Exceptionnel ! !   19/20
par Nikkos


 Moyenne 17.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 17 mai 2008 à 00 h 08

La dernière tournée des White Stripes abrégée, Jack White réunit alors ses Raconteurs qui nous sortent bien vite après leur deuxième opus. Arrivé plus vite que prévu, ce nouveau disque n'en est pas moins une réelle réussite, ceux qui craignaient un travail bâclé peuvent respirer!

L'orientation musicale en elle même n'est pas vraiment surprenante. Les titres rock basiques mais 100% efficaces ( "Consoler Of The Lonely", "Salute Your Solution" proches de "Steady As She Goes" du premier disque...) côtoient les morceaux à l'instrumentation très riche ("Many Shades Of Black", "Old Enough" et son ambiance de pub irlandais...).
"Top Yourself" rappelle un peu les White Stripes tout comme l'excellent "You Don't Understand Me" aurait pu être un titre solo de Brendan Benson, mais rassurez-vous, on n'a pas pour autant l'impression d'écouter un simple mix des deux.
Les influences du groupe ressortent régulièrement, à l'image de "Rich Kid Blues" et son chant à la Bono version 80's, mais cela ne s'apparente jamais pour autant à du vulgaire pompage.
Finalement, après 13 titres des plus enthousiasmants, "Carolina Drama" finit l'album en douceur avec ses jolis chœurs féminins.

Contre toute attente (enfin je parle pour moi), Consolers Of The Lonely est un indéniable succès: éclectique, efficace, long mais pas trop... Et oui, les Raconteurs, en fait, c'est bien!
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
220 invités et 1 membre :
Jetjet
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?