The Metal Gurus

Merry Xmas Everybody

Merry Xmas Everybody

 Label :     Phonogram 
 Sortie :    lundi 26 novembre 1990 
 Format :  Maxi / CD   

1990 fut une année féconde pour The Mission. Non contents de sortir deux albums cette année là (enfin, un album, Carved In Sand, et une compilation d'inédits de cette époque, Grains Of Sand), le groupe s'offre une récréation sous le nom de The Metal Gurus avec pour unique prétention de reprendre des standards du glam-rock du début des 70's, pour le fun. Sans doute aussi ont-ils voulu changer leur image de groupe "gothique"... Le groupe abandonne son look de goths hippies pour revêtir ses plus beaux (enfin... surtout plus kitsch) habits colorés et argentés, brillant de mille feux, avec chapeaux, platform-boots et autres perruques tout en dansant autour d'un sapin de Noël. Voilà de quoi faire taire leurs détracteurs qui les accusaient d'être trop sombres, trop romantiques, trop intellectuels, trop alambiqués...
Le EP tourne autour de Slade, groupe emblématique de l'âge d'or du glam et pourtant oublié.
En effet il est produit par Noddy Holder (chanteur de Slade) et Jimmy Lea (bassiste et compositeur de Slade). Le groupe, et en particulier son leader Wayne Hussey réalisait alors un vieux rêve : jouer avec ses héros d'enfance.
De plus, sur quatre titres, trois sont des reprises de Slade : les tubes "Merry Xmas Everybody" (1974) et "Mama We'er All Crazee Now" (1972), et le morceau moins connu "Gud Bye T'Jane" (1972), qui est d'ailleurs chanté par Noodle lui-même. Remarquons au passage que ces olibrius avaient un sens de l'orthographe bien à eux ! Tout ça n'est bien sûr pas à prendre au sérieux, les paroles sont d'une relative crétinerie (‘I don't want to drink my whisky like you do/I don't need to spend my money but still do/Don't stop now a c-'mon') – mais assumée –, sauf peut-être celles de "Merry Xmas" qui sont plutôt touchantes, et en tous cas c'est déjà mieux que "Petit Papa Noël" !
Enfin, un morceau est une reprise du célèbre "Metal Guru" de T. Rex (1972).
"Merry Xmas" et "Metal Guru" sont les deux meilleurs compositions – et d'ailleurs celles qui ont obtenu le plus de succès à l'époque de leur première parution.
Qu'en est-il du travail effectué par The Metal Gurus alias The Mission ? Ont-ils été tellement impressionnés par leurs idoles qu'ils se sont contentés d'une pâle et timide imitation ? Eh bien non ! Le groupe a réussi à s'approprier ces standards tout en en conservant l'esprit originel. Ca sonne comme du Mission... mais pas tout à fait. Comme d'habitude avec le groupe, les sons de guitares sont particulièrement délectables. Ces reprises sont un peu plus rapides et dynamiques que les versions originales, et bien-sûr plus modernes – mais pouvait-il en être autrement ?
Cet EP n'eut aucun retentissement, les ventes furent très faibles alors même que The Mission était à son apogée sur le plan du succès public. Tous les bénéfices ont d'ailleurs été versés à une association pour la protection de l'enfance, une cause décidément chère au groupe (cf. le morceau "Amelia" sur Carved In Sand).
Les fans de The Mission, les nostalgiques du glam-rock et les curieux se doivent d'acquérir cette bizarrerie.


Bon   15/20
par Gaylord


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
60 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?