Hope Sandoval & The Warm Inventions

Bavarian Fruit Bread

Bavarian Fruit Bread

 Label :     Rough Trade 
 Sortie :    mardi 23 octobre 2001 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Après cinq ans de silence radio du côté de Mazzy Star, et une flopée de collaborations prestigieuses, Hope Sandoval entame le XXIe siècle par un effort solo. Et bien qu'elle écrive ou produise bon nombre de titres de cet album, Sandoval s'entoure néanmoins d'un "back band" en forme de dream team. Ne vous y trompez pas; derrière The Warm Inventions se cachent des musiciens chevronnés tels que Colm O' Ciosoig (My Bloody Valentine), Jill Emery (Hole et... Mazzy Star) ou William Reid (Jesus And Mary Chain). Il en résulte ainsi un "Bavarian Fruit Bread" des plus alléchants.

En dépit de ses featurings électro chez The Chemical Brothers ou Air, Hope Sandoval poursuit pourtant la voie tracée par Mazzy Star, à savoir un folk si stratosphérique qu'il frôle la dream pop. Difficile d'écouter ce disque sans penser aux Cocteau Twins. Et force est de constater que la voix de la demoiselle s'y prête bien volontiers. Car en effet, tout ce que chante Sandoval se transforme subitement en trésor subtile et délicat. Le problème, c'est qu'elle en a parfaitement conscience en produisant ce disque, délaissant un peu la musique, les mélodies et les arrangements. Ainsi, pris un à un, les morceaux surclassent largement tout ce qui s'est déjà fait dans le genre, mais hélas, l'album dans son ensemble parait bien monocorde, voire monolithique par moment (sur "Feeling Of Gaz" par exemple).
Ainsi, il manque une volonté du groupe de produire autre chose que des chansons par et pour Hope Sandoval, alors que Dave Roback orchestrait cette voix magistrale pour rendre Mazzy Star si touchant.
Un rendez vous manqué, certes non, mais un rendez vous reporté sans doute....


Sympa   14/20
par Tomveil


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
272 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?