Earth

Hex : Or Printing In The Infernal Method

Hex : Or Printing In The Infernal Method

 Label :     Southern Lord 
 Sortie :    mardi 20 septembre 2005 
 Format :  Album / CD   

Il n'y a pas que dans sa musique qu'Earth prend son temps. Chantre de la musique drone (qui vient de l'anglais 'to drone', bourdonner) ayant influencé tout un panel de groupes récents tels que Boris, SunnO))) ou Teeths Of Lion Rule The Divine, cela fait bien 10 ans que le groupe mené par Dylan Carlson est en hiatus, laissant le temps à celui-ci de se débattre avec ses problèmes de drogues. De retour en studio, avec sa compagne de batteuse Adrienne Davies, Earth arrive une fois de plus à se renouveler avec ce Hex : Or Printing In The Infernal Method.
C'est tout d'abord en ouvrant les pages du livret qu'ont peut percevoir les évolutions à venir au cour des 46 minutes que constituent cet album: photos en noir et blanc d'Indiens, de déserts, de tas de crânes d'animaux... En effet, c'est bien les grandes lignes de la musique de l'Amérique profonde et de l'Americana (folk, country, blues...) qu'Earth a décidé de prendre comme base pour ce nouvel album, entièrement instrumental. Hex:... (dont le sous-titre est tiré d'un poème de William Blake) nous fait voyager dans les entrailles de cet Amérique profonde, aride et brûlante, aidé par un son d'une chaleur étouffante. Empruntant certains traits aux B.O western d'Ennio Morricone, Dylan Carlson nous démontre son talent à mettre en son divers éléments comme le hennissement d'un cheval, un serpent à sonnettes, ou le souffle du vent.
A travers une musique jouant sur la répétition, Earth hypnotise par sa lenteur presque poétique et majestueuse. En effet, là ou la lenteur et les répétitions Carlsoniennes ne provoquaient que fatalisme et désespoir, on trouve dans cet album une dimension beaucoup plus profonde, d'apaisement et d'espace, comme si le temps et l'espace s'étaient figés un instant. Earth propose donc un album contenant une certaine force qui amène au repos, et à l'abandon de soi, à travers les riffs lents et pures de Carlson...


Bon   15/20
par Moi je


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
65 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?