Elvis Perkins

Ash Wednesday

Ash Wednesday

 Label :     XL 
 Sortie :    mardi 05 juin 2007 
 Format :  Album / CD   

Ash Wednesday est un album écrit sur la perte, la perte d'un père et d'un acteur, mort du sida en 1992, la perte d'une mère et photographe renommée, décédé le 11 septembre 2001, dans un avion qui devait aller s'écraser sur les tours jumelles de New York. Un album comme une thérapie. La prise de risque est assumée, il faut jouer sur ses sentiments sans trop en faire, sans trop rendre ce disque plombant pour ceux qui l'écoutent. Le pari est réussi pour Elvis Perkins, notamment car dans un registre folk lunaire il a su alterner les chansons douloureuse avec celle plus joyeuse, parce qu'il se s'enferme pas dans une victimisation qu'on aurait cependant bien du mal a lui reprocher. A l'image de "May Day", un titre lourd de sens, qui se montre cependant porteur de joie, un grand ensemble musicale composé de trompette, de banjo et d'un chœur nous rassure sur la volonté d'Elvis d'aller de l'avant et de ne pas parler que de sa tristesse. Bien sur celle-ci est évoquée notamment sur le magique "Ash Wednesday", où sur de délicates notes de guitare, une légère batterie et une discrète contrebasse, Elvis énonce plaintivement à la manière d'un Thom Yorke ce mercredi de cendre, ce 12 septembre qui marqua un profond sentiment d'impuissance de la part de n'importe quel américain et encore plus de la part d'Elvis, qui se retrouve complètement orphelin. Certainement le morceau le plus touchant de cet album qui en compte aussi bien d'autre, citons par exemple "It's Only Me" où Elvis, seul à la guitare évoque ses cauchemars d'enfant. Malgré des titres assez évocateurs comme le très beau et épuré "It's A Sad World After All", la plupart de ses chansons sont plutôt énigmatique ("Sleep Sandwich" ; "Emiles Vietman In The Sky") quand au sens qu'il faut leur donner ce qui leur donne un air poétique. Elvis affirme ainsi son très bon songwriting, preuve qu'il peut durer avec un tel talent d'écriture et que cet album, post 11 septembre n'est qu'une première pierre.


Très bon   16/20
par X_Keyser José


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
275 invités et 1 membre :
Griot
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead