Blunderbuss

Push

Push

 Label :     Pop Bus 
 Sortie :    1992 
 Format :  Maxi / Vinyle   

En ce début des années 90, seuls quelques fanzines permettaient de se tenir informés des sorties noise et indies (Hyacinth, Sonik...). Pour acheter les 7" et autres LP, il y avait une procédure immuable : il fallait soit passer par des mail order, soit écrire directement au label, aller à la banque pour changer les francs en dollars (ou livres ou marks), glisser les devises dans l'enveloppe et attendre patiemment un mois ou deux, le temps de traverser l'Atlantique par bateau (ou avion pour les plus fortunés). Et tant pis si entre temps le disque était épuisé. Depuis, l'Euros, internet (paypal) et le mail ont grandement facilité les opérations.
C'est à la suite d'une chronique dans Hyacinth ou Sonik que j'ai commandé auprès du label Pop Bus (palindrome du big label indie de ce début des 90's Sub Pop) leur deuxième single, sorti quelques mois après Bed Rider.
Dès que cette galette fut posée sur ma platine vinyl, ce fut le choc. Les quatre titres ont toujours un son aussi crade, la voix hurle à se détruire les cordes vocales et nos tympans. Les titres, toujours aussi incisifs, crachent leurs décibels et dégagent une violence maladive encore plus extrême. L'urgence y est encore plus présente que sur le premier 7". C'est comme si Unsane jouait en 33t avec les VUmètres au minimum !! Non Unsane, n'est pas le groupe noise ultime : Blunderbuss les a surpassé.
Un single à se procurer d'urgence.


Exceptionnel ! !   19/20
par Toutoule


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
209 invités et 1 membre :
Blackcondorguy
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?