Cex

Actual Fucking

Actual Fucking

 Label :     Automation 
 Sortie :    mardi 19 septembre 2006 
 Format :  Album / CD   

Dernier album de Cex (en collaboration avec le groupe Nice Nice), Actual Fucking a tout pour plaire, et surprendre. En effet, les morceaux sont assez courts, efficaces, et chantés pour la plupart. L'electro déjantée de "Role Model" et de "Oops I Did It Again" semble donc très très lointaine, et ce nouveau retour de veste démontre une fois de plus l'étendue du talent de Rjyan Kidwell. Place donc au groove, aux percussions, et à un certain psychédélisme world de (très) bon goût. Place aux refrains et aux mélodies entêtantes... Mesdames et messieurs le show peut commencer !

Dès le premier morceau, "Baltimore", on tape du pied, se déhanche; les basses sont profondes, brutales, la batterie claque, c'est démoniaque. "Denton" marque par son chant féminin possédé, son ambiance moite, et débouche sur "Chapell Hill" qui nous emporte directement le coeur en Inde: instruments world, voix acide... Le voyage est total.
"Ybor City" fait office d'interlude: ces deux minutes de mélancolie version guitare(s) acoustique(s) sont simplement magiques. Depuis le morceau "First For Wounds" issu de Oops I Did It Again, on sait que Kidwell sait aussi faire passer l'émotion par la simplicité d'une six-cordes.
"Covington", "Chicago" et "Los Angeles": la rythmique hypnotique, les parties de batterie démentielles, toujours associées à ce chant halluciné dégagent quelque chose de fascinant et inédit, une sorte de psychédélisme noir et décontracté... Qui n'est pas sans rappeler certains morceaux de Recoil.

L'album se clôt sur le bel instrumental optimiste "Tucumcari": cordes soyeuses et moog, l'alchimie est parfaite et réfrène parfaitement nos envies de bougeottes, qui sont d'ailleurs bien comblées. Etat post orgasmique ?


Parfait   17/20
par Jekyll


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
155 invités et 1 membre :
X_Lok
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :