Blood Red Shoes

ADHD

ADHD

 Label :     Try Harder 
 Sortie :    lundi 15 mai 2006 
 Format :  Single / Vinyle   

Blood Red Shoes publie, en attendant un éventuel album, des singles, dont celui-ci proposé en maxi 45 tours à tirage limité comprenant ces deux magnifiques trouvailles de rock garage : le morceau "ADHD", baptisé au départ "Distracted", avec son intro de batterie énergique suivi juste derrière par un riff de guitare saturée, puis en face B, le titre "Can't Find The Door", à la différence de "ADHD", le duo balance le son d'entrée par la batterie et la guitare, disto à fond.
Avec des paroles simples et une Laura-Mary qui crie tel une punk, le duo fonctionne parfaitement au chant où les 2 musiciens se relaient tour à tour dans les couplets avant de hurler leur rage en chœurs dans leur refrain : "I'm so, I'm so distracted..."


Parfait   17/20
par Rocktoon


 Moyenne 12.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 25 juin 2007 à 01 h 55

Non mais faut pas déconner ! C'est bien facile de critiquer le "Paris Calling" et tous les groupes parisiens bien hype à souhait (et bien naze, je vous l'accorde bien volontiers) du moment, mais Blood Red Shoes, et plus particulièrement cette première démo ADHD, est bien autant "fashion", mais en version britannique, et surtout dans un genre un peu moins mielleux. Car c'est bien les mecs qui gueulent sur ces pseudos groupes français qu'on retrouve souvent aux concerts de formations comme Blood Red Shoes. Et on peut pas dire que l'on puisse "apprécier" ces premières compositions mélodieusement parlant : c'est brouillon, désordonné et terriblement insolent et prétentieux.
ADHD, ça veut dire "Attention Deficit Hyperactivity Disorder", ou grosso modo, "Trouble Déficit de l'Attention / Hyperactivité" ("TDAH" en français) : au moins on vous cache rien, la couleur est clairement annoncée. Veritable concentré de riffs basiques et de lignes grossières de guitare au son bien saturé, ainsi que de rythmique et de chants (plutôt cris) super énervés, Blood Red Shoes choisit sans détour ni hésitation son camp. Celui du bruit, de la fureur et de l'agitation.
Un mec et une nana (même si très charmants par leurs styles sommaires et par leurs simplicités apparentes plus généralement) tape donc comme des sourds sur leur matériel et crient quelques refrains très rudimentaires pour défouler de manière simple et rapide les foules.
Idéal (il faut l'avouer) pour se remuer, se secouer, ou pour plus généralement se défouler bêtement. Sans réel gros intérêt cependant. En effet, en plus d'un concept du simple duo batterie-guitare super usé, on a ici pas vraiment grand chose de mieux à se mettre sous la dent que quelques hurlements (instrumentaux ou vocaux on vous rappelle) assez médiocres...
Vite consommés, vite oubliés...Suivant !
Sans intérêt   8/20







Recherche avancée
En ligne
213 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus