Love And Rockets

Sweet F.A.

Sweet F.A.

 Label :     American 
 Sortie :    mardi 19 novembre 1996 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Retour à l'acoustique avec une belle mélodie de guitare: "Sweet F.A.", enjouée, sympathique et chaleureuse, cela change le style du groupe par rapport au précédent album.
La deuxième plage "Judgement Day" est un peu plus violente, mais claire.
Cet album me rappelle Pink Floyd... j'extrapole peut-être un peu.
Ça groove, c'est doux, léger et fragmenté de mouvements plus rapides.
Par contre, les compositions de David J sont plus sombres et d'une énergie dévastatrice, "Shelf Life" et les trois derniers morceaux de l'album: "Clean", "Here Come The Comedown", "Spiked", des plaintes, de longs solos de guitares stridents, des nappes de synthés style débouchage de tuyauterie, ambiances arabes, trompette bouchée...
Cela se calme avec une minutes de "Sweet F.A." qui peut nous inciter à nous repasser l'album.


Très bon   16/20
par IsidoreDeVinck


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
116 invités et 3 membres
Zebulon
El rodeo
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused