The Cramps

Smell Of Female

Smell Of Female

 Label :     Big Beat 
 Sortie :    1983 
 Format :  Live / CD  Vinyle  K7 Audio   

Après un imbroglio judiciare avec I.R.S. pour cause de royalties impayées, The Cramps n'enregistre absolument rien pendant 2 ans. Ils ne refont surface qu'en 1983 avec cet EP live, Smell Of Female. Réédité et remasterisé depuis, Smell Of Female passe de 6 titres à 9. A noter que "Surfin' Dead" qui clôt désormais l'album n'est pas un live mais une outtake.
Le live fut enregistré au Peppermint Lounge de New-York en février 1983. Les Cramps (avec King Congo Powers à la gratte) sans être absolument géniaux sont en très bonne forme. Notamment Lux Interior, chanteur rock'n'roll aussi doué et inspiré que ses modèles 50's. Parmi les morceaux à retenir (la plupart inédits à l'époque): "You God Good Taste" et surtout "Call Of The Wight", rarement cité mais pourtant véritable classique du répertoire du groupe. Comme tout bon album des Cramps, Smell Of Female contient son lot de reprises bien senties. "Faster Pussycat" tiré de la BO du film du même nom du cultissime Russ Meyer, et collant de ce fait parfaitement à l'univers de série Z des Cramps, est excellente. "Psychotic Reaction" des Count Five est peut-être un peu trop respectueuse pour être totalement convaincante. Alors que "She Said" d'Hasil Adkins montre un Lux Interior en communion avec son public. Sans aucun doute, le meilleur moment de ce live.
Un bon petit live qui pèche inévitablement par sa durée, trop courte. Mais une acquisition intéressante, voir essentielle pour le fan des deux premiers albums des Cramps. D'autant que la pochette est sublime.


Bon   15/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
240 invités et 1 membre :
Kastafiore
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?