Envy

All The Footprints You've Ever Left And The Fear Expecting

All The Footprints You've Ever Left And The Fear Expecting

 Label :     H.G Fact 
 Sortie :    dimanche 14 janvier 2001 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Il est difficile d'évoquer exhaustivement le screamo hardcore et autres scènes apparentées sans s'attarder quelques instants sur une de ses figures de proue, Envy. C'est d'ailleurs à juste titre que cette galette enfonça encore un peu plus le clou déjà bien planté du screamo. La douleur d'une crucifixion en règle à la manière chrétienne ne doit ainsi pas être très éloignée de l'intensité du déchirement caractéristique de la musique d'Envy. Pour rester dans les joies religieuses on pourrait également apparenter cette tension dans la souffrance à un autodafé, à la différence qu'ici, par moment, on éteint le brasier, pour mieux le faire reprendre, pour que le plaisir dure et il n'est pas rare qu'il s'étende sur presque 8 minutes. Conjointement à cette tension dans la rupture émotionnelle, se développe une violence lancée tripes au vent à cheval sur une batterie explosive et conduite par un amalgame de guitares claires/saturées. La basse assombrit volontiers l'ensemble déjà fort peu enclin à la joie enfantine.

J'ai malheureusement plus d'une fois lu et entendu "Oh eh c'est quoi ce chant en japonais ? On comprend rien, c'est nul ils peuvent pas chanter en anglais comme tout le monde ?". Je ne vous cache pas un plaisir certain à imaginer les auteurs de la réflexion sus-cité se balançant au bout d'une corde :
1/ La traduction anglaise se trouve dans le livret. (Si je me souviens bien)
2/ Le simple fait de chanter dans sa langue maternelle est un gage d'assurance et d'intégrité, surtout lorsque cette langue est aussi peu connue hors-frontière.
3/ La phonétique japonaise et ses sonorités tranchantes s'adaptent parfaitement au style agressif du screamo.
4/ Que ce soit en anglais ou en français, on ne comprend en général pas grand chose aux paroles de screamo.

Profondément emo.


Excellent !   18/20
par Elbichon


 Moyenne 18.67/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 30 mai 2006 à 00 h 13

Envy est ce genre de groupe qui ne vous laisse pas de marbre... pour peu que le screamo (et donc le chant hurlé) ne vous rebute pas.

On commence par un "Zero" instrumental et assez sombre. Jusque là, on ne peut pas imaginer ce qu'est vraiment Envy. Suit "Farewell To Words" et là le ton est donné. C'est l'avanlache. Le chant hurlé nous ferait presque oublier que ce groupe est japonais. Cette première claque peut faire penser à un n-ième groupe d'hardcore/emo bien rentre dedans mais ce serait une grave erreur. Détailler chaque chanson n'apporterait pas grand chose... Envy a juste un don unique par passer d'une ambiance subtile et douce à en emouvoir plus d'un (avec un magnifique chant murmuré) à des murs de guitares et cris... Cette musique est sincère et bouleversante, loin des formats anglo saxons. Envy est un maître dans le genre de l'emo/screamo et encore une fois, s'arrêter à un simple déchainement de cris et guitares serait passer à côté d'une merveille de subtilité et de beauté, tout simplement.

Envy est par ailleurs signé sur le label de Mogwai : Rock Action.
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 19 septembre 2008 à 08 h 05

Aïe aïe aïe... je m'étais juré de ne pas faire de critique non objective et me voilà face à la vérité. Vais-je y arriver ? Je ne sais guère.

Alors Envy, groupe japonais de screaming hardcore ou de screamo, il s'agit là de leur deuxième album (et je dis bien 'album'). L'énergie qui se dégage de cette galette est surprenante. Citons tout d'abord "Farewell To Words", "Left Hand", "Invisible Thread", "The Spiral Manipulation" et encore les deux magnifiques morceaux en cloture d'opus "The Light Of My Footprints" et "Your Shoes And The World".

All The Footprints... est un album dans la plus pure tradition screamo : des mélodies mélancoliques, des harmonies mineures et un chant hurlé qui reflète à priori les émotions du chanteur, à savoir plutôt tristounettes. Seulement Envy ne s'arrête pas là. En fait tout est sublimé dans cet opus et plus globalement avec ce groupe. All The Footprints... est un album dans la plus pure tradition screamo, sauf que là les mélodies ne sont pas mélancoliques, elles sont cruelles de tristesse. Les harmonies ne sont pas que mineures, elles passent par toutes les teintes. On sent d'ailleurs qu'il y a une différence flagrante dans la composition harmonique entre occident et orient, certains passages semblent faux à la première écoute mais ce n'est pas le cas, l'oreille s'y habitue et on se demande ensuite comment il pourrait en être autrement. Enfin le chant hurlé de Tetsuya, parfois doublé d'une voix claire au fond du mix, est d'une merveille qu'on en oublie qu'on ne comprend pas forcément le japonais. Parce que oui, monsieur ou madame qui lit cette chro, Envy chante en japonais. Détail qui, au final, fait toute la différence. Quelle joie d'entendre une langue nouvelle dans nos petites oreilles d'amateurs de rock'n roll. D'autant plus que pour le coup le japonais ça passe vraiment bien avec le screamo.

En ce qui concerne le mix de cet album, il est excellent. Le son est puissant. Individuellement les grattes sonnent comme des tronçonneuses en saturé et comme du cristal en son clair. Rien n'est sur-mixé, tout roule assez facilement dans l'oreille si tant est qu'on aime le style of course.

Bref, album excellent qui peut donner un très bon point de départ à un(e) futur(e) fan de screamo, qui peut faire changer l'opinion un détracteur de screamo cliché, où encore qui peut motiver à apprendre la langue du pays du soleil levant. Magnifique.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
87 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?