The For Carnation

The For Carnation

The For Carnation

 Label :     Domino 
 Sortie :    2000 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Le dernier album de The For Carnation ne comporte que 6 titres, soit pas loin de 50 minutes de musique oppressante, et peut-être plus achevée que sur leurs précédentes oeuvres.
"Emp. Man's Blues" chanson lente et lourde aux riffs bluesy et aux arrangements magiques, nous rappellent ces rêves bizarres, où le mal-être est sensible mais pas certain. Puis "A Tribute To" nous ramène à ces bons vieux morceaux à la Slint (c'est bon, ça !), basse énorme, pesante mais groovy, chant à vif, guitares discrètes mais ardentes, bruitages justes et étranges. "Being Held" est glacial et tendu, à mi-chemin entre l'église et l'hôpital. On choisit finalement le lieu de culte, avec "Snoother" qui nous guide malgré nous au cimetière tout proche, lors d'une nuit sans lune; on perd alors connaissance, pour commencer le grand voyage vers l'au-delà via "Tales [Live From The Crypt]", angoissant et mystérieux à souhait, pour finalement revenir à la vie grâce à "Moonbeams"...
Un splendide voyage surnaturel et ésotérique.


Parfait   17/20
par X_Shape104


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 23 octobre 2005 à 19 h 34

Du silence. Voilà ce que l'on espère après l'écoute de The For Carnation. Car l'on ne peut espérer que de la douceur après une telle apologie du calme et de la lenteur.
Ce disque est un hymne au néant, à la magie de la tranquilité. D'aucuns diront que le climat est oppressant, sombre voire tragique. Moi cette musique m'apaise, m'hypnotise et mon cerveau se noie avec délice dans une brume bienfaisante.

A aucun moment les musiciens ne haussent le ton. Ici le bruit est proscrit, et on sait dès la fin de "Emp. Man's Blues ", le premier titre, qu'il ne viendra jamais.
Car le post rock de The For Carnation est d'une sobriété incroyable : la section rythmique installe la chaleur et la mélodie; la guitare, souvent cristalline, le chant (profond) et l'orgue Hammond (ainsi que quelques samples) diffusent eux une ambiance propre à chaque morceau. C'est inimitable.

En fait, on sort de ce disque comme après un bain très chaud : lessivé, mais reposé, en paix avec soi-même (si, si vraiment !).
Très bon   16/20



Posté le 18 février 2006 à 16 h 22

Latent.
Tout dans ce disque est dans la retenue. La tension est palpable, on se demande quand cela va imploser tout en sachant que cela ne viendra jamais comme le dit Jekyll.
Là est la force du disque.
Il ressemble a ces moment d'été où la chaleur épaisse est plombante, où l'orage est proche, où tout semble s'arreter dans l'attente de ce moment salvateur.
Et moi j'aime ces moments entre deux, sur le fil.

X-Shape utilise les mots "Angoissant, cimetière, glacial, tendu".
Pour moi cette musique est loin de cette atmosphère.

Elle a quelque chose de lourde tel la batterie de "Behind Held" mais les arrangements magnifiques, les guitares efilochées la rends aussi flottante.

Grâcieux...
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
335 invités et 1 membre :
Chpels
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?