Room 204

Room 204

Room 204

 Label :     Kythibong 
 Sortie :    mercredi 09 avril 2003 
 Format :  Album / CD   

Tout comme Chevreuil, Room 2004 est nantais, et tout comme Chevreuil, Room 204 est un duo donnant dans le post-rock. Et à l'heure où l'un sort son Chateauvallon, l'autre publie son tout premier album... et c'est celui-là qui nous intéresse ici. Du post-rock au programme donc fait par un couple guitare-batterie.

Mais nos deux amis de Room 204 ont-ils quelque chose à nous offrir que leurs confères précédemment cités ou même Cheval De Frise ne nous ont déjà offert ? Ah, sujet délicat ! Ici, difficile de crier au génie. Room 204 s'inscrit dans un sillon déjà éprouvé (mais pas usé), alors pour tirer son épingle du jeu, il va falloir jouer malin. Alors si l'ensemble des titres de ce premier opus ne surprennent pas vraiment et s'instaurent dans une formule classique de post-rock à la tension plus ou moins palpable, il en ressort néanmoins de forts bons moments, tels ces "Solar Cacao" et "Dortmund" d'entrée de jeu et ce "Q2" au riff incandescent totalement imparable. La force de Room 204 est de ne pas s'empêtrer dans des plans interminables et de ne pas se cloisonner à un post-rock cantonné à ces bons vieux passages limités à ces montées incessantes. Non, le duo prend le pari de sortir d'un post-rock traditionnel et de le pimenter avec des riffs bien gras et bien rock, virage que prendra vraiment le second album. Ainsi, les explosions comme sur le très bon "Hypertension!" montrent leur nez toujours au bon moment parviennent à se faire mordantes à souhait. Certes, les surprises ne sont pas toujours au rendez-vous, mais Room 204 réussit néanmoins à dévoiler un premier album de fort belle facture, et le second renforcera tous les espoirs !


Pas mal   13/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
109 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?