Sonny Vincent

The Good, The Bad & The Ugly

The Good, The Bad & The Ugly

 Label :     Acetate 
 Sortie :    mardi 18 mars 2003 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Cet album est le résultat de divers enregistrements au quatre coins de la planète. Au cours de ses escapades Sonny Vincent a croisé de nombreux musiciens plus ou moins connus venus lui donner un coup de main. Captain Sensible et Scott Asheton s'occupent respectivement de la basse et de la batterie, pour les guitares les noms se succèdent: Thurston Moore (Sonic Youth), Wayne Kramer (MC5), Noodles (Offspring, gloups !), et bien d'autres. Cependant une telle litanie de musiciens surdoués ne fait pas un bon disque. En fait la présence de ces artistes semble n'être qu'un outil promotionnel puisqu'aucun des musiciens cités ne pose véritablement sa patte sur les compositions, qui sont toutes signées Sonny Vincent.

Il résulte de tout cela un album très cohérent de garage-rock assez classique, car si chaque solo est exécuté par un guitariste différent, seul Sonny chante. Sa voix ne casse pas des briques mais est suffisamment brutale, insisive et particulière pour se marrier avec le déferlement continuel de guitare saturée.

La plupart des titres sont emmenés sur un train d'enfer ("MyGuitar", "That Sound", "Busted") mais il y a de la place pour quelques mid-tempos bien sentis ("Funny now", "Yesterdays news") et même quelques balades ("Flower", "Scatchin' On The 8 Ball"). Enfin tout ceci est clôturé par "South Beach", une chanson assez noisy où la présence de Thurston Moore se ressent puisque cela ressemble davantage à ce qu'il a l'habitude de faire avec Sonic Youth.

Ce disque n'est donc pas le plus grand monument de punk/rock/garage de tous les temps mais reste agréable à l'oreille des amateurs de rock basique et véloce.


Très bon   16/20
par Pabelbaba


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
162 invités et 1 membre :
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?