Gore Slut

Above The Lisa Drugstore

Above The Lisa Drugstore

 Label :     Heavenhotel 
 Sortie :    mercredi 08 avril 1998 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

A quoi doit-on s'attendre à l'écoute d'un disque de Rudy Trouvé ? J'avoue que même si sa contribution aux premières années de dEUS est primordiale (contribution aussi importante que T. Barman sur le premier album), écouter une heure de "Morticiachair" ou "Great American Nude" me laissait un peu perplexe, étant les chansons les plus difficiles d'approche de Worst Case Scenario.

Et pourtant je me trompais. Gore Slut est la synthèse de ce que le rock d'Anvers fait le mieux : une musiques débordante d'inventivité, simple et d'une efficacité redoutable avec une légère propension au noisy rock.

En réécoutant ce deuxième album de la formation (le plus abordable), je ne vois que des perles : l'intro avec "Lisa Tape" est extrêmement improbable et loufoque entre rock minimaliste psychédélique et bricolage musical, puis suit "Stumble" et son riffs ravageur et son chant sorti d'une salle de bain, on enchaîne sur "Bitterfruit", fausse ballade aux tendances rock garage, puis suit la perle de l'album Lost qui navigue entre une pop guillerette et rock noisy complètement décalé, on pourrait continuer la liste avec "In Limbo" avec sa montée en puissance et ses voix distordues complètement jetées (dont M. Trouvé est un grand amateur).

Bref rien à jeter dans cet album qui garde ce qu'a perdu dEUS après Worst Case Scenario et My Sister = My Clock, un sens joyeux du foutoir esthétique ou l'on passe du coq à l'âne sans complexe, tant que l'ensemble reste musical et réussi. Bref le meilleur album de la formation, qui n'a jamais prétendu que 'faire du rock comme la plupart des groupes des années 90'. On aimerait autant d'humilité de beaucoup d'autres...


Excellent !   18/20
par LaMeuleAViande


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
348 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...