The Sound Of Animals Fighting

Lover, The Lord Has Left Us

Lover, The Lord Has Left Us

 Label :     Equal Vision 
 Sortie :    mardi 30 mai 2006 
 Format :  Album / CD   

Séduit par le premier album très encourageant du groupe il y a un an, le label Equalvision a tout fait pour signer la coalition et c'est donc chez eux que The Sound Of Animals Fighting dépose sa seconde plaque. Après ce premier album The Tiger And The Duke qui regorgeait de pas mal d'originalité malgré son style emocore, on pouvait s'attendre à un album encore plus mordant, laissant peut-être ses expérimentations de côté pour cogner et heurter l'audience.
Finalement, le groupe réalise un véritable coup de bluff, à cent lieues de ce qu'on pouvait attendre d'eux. Petite précision : il vaut mieux écouter l'album un certain nombre de fois avant de poser un quelconque diagnostic suite à cette métamorphose inattendue.
Ce qui est certain, c'est que la facette originale, expérimentale et presque à part n'a pas quitté le visage de ces diables d'américains.
L'électronique, une dose de musiques du monde, la pop et une voix féminine s'emparent désormais –en partie- du nouveau style proposé par The Sound Of Animals Fighting (avant d'une nouvelle fois brouiller les cartes lors du troisième disque ?).
Les envolées emo sont en tout cas bien lointaines...
TSOAF intègre donc voix masculines et féminines, guitares en tout genre, violons, bruitages, spoken word ou encore batteries dopées par les samples et donne un résultat inattendu voire dramatique, mais plus que jamais réussi.
Si certains titres s'avèreront finalement fort dispensables, d'autres sont très envoûtants ("St.Broadrick Is In Antartica) voire carrément novateurs ("Horses In The Sky").
Lover, The Lord Has Left Us est une nécessité; c'est disque à écouter coûte que coûte, d'autant que les mots peuvent difficilement expliquer à quoi ressemble tout ce bric à braque.
Si on ne sait pas encore ce les gens penseront de ce disque, ni si le label sera ravi de finalement afficher un tel genre sur ses tablettes, il est en tout cas certain qu'on devrait entendre fortement parler de ce combat animalier finalement plein de douceurs mystérieuses.
The Sound Of Animals Fighting, un nom et une musique improbables aux résultats probants.


Excellent !   18/20
par X_Cosmonaut


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
204 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused