Robert Pollard

From A Compound Eye

From A Compound Eye

 Label :     Merge 
 Sortie :    mardi 24 janvier 2006 
 Format :  Album / CD   

Voilà le disque idéal pour les affamés de pop lo-fi et de mélodies simplement fraîches et fraîchement simples !

Ah ça, on ne viendra pas reprocher à Robert Pollard d'être avare en compositions ; on retrouve ici rien de moins que 26 plages ! Certes, certaines ressemblent davantage à de petits interludes d'1 minute ou 1' 30, mais enfin tout de même, quelle productivité. From A Compound Eye n'est pas le premier album réalisé seul par Pollard, mais c'est en revanche sa première livraison depuis la séparation officielle et définitive de son mythique groupe, Guided By Voices.
Que les fans de GBV se rassurent, vous ne serez pas perdus ici, on y retrouve le son GBV, les tonalités GBV, l'éclectisme GBV, ce subtil croisement de pop songs et de titres dissonants façon ... GBV. Oui, on ne se refait pas, et Pollard fait ce qu'il a toujours su faire. Mais il le fait terriblement bien !
De cet album ambitieux et volumineux, quoi retenir ? Le charme malicieux des "Dancing Girls And Dancing Men", les distorsions jubilatoires de "The Numbered Head", les fausses ressemblances à Michael Stipe ("Gold" le titre d'ouverture, où la similitude vocale est flagrante ; "I'm A Widow", superbe), les morceaux improbables échappés d'un vieux rade paumé dans l'Amérique profonde ("The Right Thing", "Kensington Cradle"). Il y en a trop pour tous les citer, mais ce qui est sûr, c'est que Robert Pollard compose ici une oeuvre à la fois éclatée et d'une cohérence étonnante. Uncle Bob -comme il est de tradition de le surnommer- n'a rien perdu de sa fougue, et son songwritting s'impose toujours comme un modèle du genre, nous faisant ressentir l'urgence de l'écriture et en même temps le soin minutieux apporté aux arrangements.

Il serait dommage de passer à côté de ce From A Compound Eye, qui sans avoir l'air d'y toucher, convie à la même table les plus belles heures de R.E.M, des Posies, du maître Bowie, ou encore des Beach Boys. Un beau banquet en somme, et un maître de cérémonie au sommet de son art !


Parfait   17/20
par GirlfromMars


  Sortie USA le 24 janvier 2006, et sortie UK le 06 février 2006.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
128 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...