Squirrel Bait

Skag Heaven

Skag Heaven

 Label :     Dexter's Cigar 
 Sortie :    1986 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Deux ans après l'EP remarquable de 1985, Squirrel Bait remet le couvert pour leur premier album. La recette est toujours la même et on retrouve donc Clark Johnson à la basse, Peter Searcy au chant, Brian McMahan, David Grubbs aux guitares et Ben Daughtrey à la batterie. Certains d'entre eux continueront vers Slint, Bastro, Gastr Del Sol, The For Carnation, Big Wheel et bien d'autres.

L'album commence donc avec un "Kid Dynamite" survitaminé : guitares noisy, son métallique, rythmique tendue et soutenue. Le tout donnant un rendu très typé 'Hüsker Dü'.
La voix rauque de Peter Searcy couplé à un phrasé rapide ("Virgil's Return") nous rappelle certains groupes hardcore de l'époque. Mais la différence se trouve dans le fait que le chant est souvent très porté par l'émotion (emocore ?) comme en témoigne le refrain de "Black Light Poster Child".
Après un début d'album assez speed, des pistes comme "Choose Your Poison" et surtout "Short Straw Wins" viennent faire le contraste en proposant une rythmique un peu plus posée (même si le batteur est intenable !). Mais Squirrel Bait redémarre rapidement avec une plage au titre amusant : "Kick The Cat" qui est d'ailleurs doté d'un petit solo de guitare suivi de près par une batterie toujours en grande forme. Ce qui est frappant en écoutant cet album c'est une présence mélodique indéniable aussi bien au niveau instrumental que vocal. Ainsi, le groupe nous place quelques riffs sympathiques même pour clôturer leurs pistes ("Too Close to the Fire").
La fin de l'album arrive à grand pas (il dure 25 minutes) et Squirrel Bait continue sur un morceau instrumental très entraînant ("Rose Island Road") pour finir sur une reprise réussie de Phil Ochs ("Tape From California").

Skag Heaven est donc un grand album et constitue la suite logique du premier EP. Le groupe ne déçoit pas et fait preuve d'une maturité musicale teintée d'une touche 'teenager' (les membres étaient relativement jeunes) à la fois appréciable et touchante.


Excellent !   18/20
par Nocturne


  Note du rédacteur : Il existe une compilation (sortie en 1993) regroupant les deux disques du groupe : le EP éponyme et Skag Heaven.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
104 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques