The Married Monk

The Jim Side

The Jim Side

 Label :     Rosebud 
 Sortie :    avril 1996 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Quelques notes de piano, une voix qui se pose dessus de façon détachée tout en déclamant un texte où se mêlent linge sale, recherche de l'autre et 'l'odeur des entrailles des filles', ainsi débute The Jim Side de The Married Monk.

Ceci est le deuxième album du groupe, après l'excellent et acoustique There's The Rub, et les claviers font leur apparition dans ce monde de guitares en bois accompagnées de paroles tour à tour amères, ironiques ou rêveuses. Les mélodies sont toutes incroyablement belles et la personnalité du groupe est tellement affirmée que même les deux reprises ("Beat On The Brat" des Ramones et "Movin'" de Kate Bush) pourraient passer pour des compositions estampillées maison. Néanmoins, l'album atteint des sommets sur "The Sailor Song", ode à la timidité, "Novice", histoire d'une virée infructueuse dans un quartier rouge, et "Cult Fiction", doté d'une mélodie imparable. Injustement boudés par le public à l'époque, les Married Monk livrèrent d'autres très bons albums par la suite mais personnellement, je trouve qu'aucun n'approche The Jim Side, album excellent de bout en bout et toujours inégalé (?) en France dans le registre pop en anglais.


Excellent !   18/20
par Doxamatt


  Réédition en juillet 2004 par le label Ici D'Ailleurs.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
238 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?