The Cinematic Orchestra

Every Day

Every Day

 Label :     Ninja Tune 
 Sortie :    mardi 14 mai 2002 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

The Cinematic Orchestra est aux mains du sorcier J.Swinscoe, véritable chef d'orchestre du groupe. Il sculpte ici de longues pièces, et pas que des instrumentales, contrairement au premier album qu'était Motion. En effet, ici se croisent deux chanteurs. Fontella Bass tout d'abord, himalaya de la voix soul actuelle, qui se fond parfaitement dans cette ambiance electro-jazz. Ensuite, et c'est un peu plus surprenant (quoi que...), apparaît Roots Manuva, grand rappeur londonien, avec sa voix très solennelle. Et là messieurs dames, nous avons droit au plus grand morceau de rap jamais écrit. Derrière Roots Manuva, une instrumentation de 10 minutes, ou le rappeur pose son flow si particulier. C'est sans aucun doute la pièce maîtresse de l'album.
Fidèle à l'esprit B.O, Swinscoe veut vous faire plonger dans un film qui n'existe pas, et où l'imagination est votre seule alternative à sa musique.
On s'incline devant tant de beauté !


Excellent !   18/20
par Reznor


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
107 invités et 1 membre :
NicoTag
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?