The Dead 60s

The Dead 60s

The Dead 60s

 Label :     Deltasonic 
 Sortie :    lundi 26 septembre 2005 
 Format :  Album / CD   

Cette année à été l'année du revival The Clash ...

C'est ce qu'on peut se dire en voyant le nombre impressionant de groupes anglais revendiquant pleinement cette influence.
Alors bien sur The Dead 60s ne prétend pas inventer grand chose, il ne fait que proposer un disque dansant, sans complexe, mais jouissif.
Mené par le chanteur Matt McManamon, Ben Gordon à la guitare, Charlie Turner à la basse et Bryan Johnson a la batterie, le jeune groupe propose des titres courts mais efficaces, comme le prenant single "Riot Radio" avec son riff facile qui debute l'album, mais aussi "You're Not The Law" très The Clash ou "We Get Low".
Bref cet album est un bon début plein de fraicheur et dansant, il ne reste plus qu'a nos jeunes anglais un peu plus de maturité et de se libéré de leur fantomes The Specials, Gang Of Four ou The Clash ...


Sympa   14/20
par X_Keyser José


  Sortie USA : 31 Mai 2005


 Moyenne 11.67/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 28 janvier 2006 à 12 h 31

Originaire de Liverpool, la ville qui a vu naître quand même un des groupe qui s'est le mieux illustré lors des années 60, les 4 lascars de The Dead 60's sont fière de déclamer un peu partout (NME) que les sixties sont mortes et enterrées et qu'il est grand temps de passer à autre chose.
En même temps on ne les avait pas attendu non plus...

Alors tout content de briser les schémas et les conventions, ils se sont quand même rappeler qu'ils avaient des grands frères nommés The Clash et The Specials !
Car cette histoire c'est un peu on prend les mêmes et on recommence.
Rien de très original donc, mais pas mauvais non plus.
Car cet album est parfaitement recommandable à qui ne connaîtrait pas les sus nommés Clash et Specials ou bien aux autres, désireux de continuer l'aventure là où Ghost Town s'était achevée.
Car des chansons efficaces il y en a ici.
Comme la très ska/punk "Ghostfaced Killer", qui nous parachute les yeux fermés à Notting Hill en 1979 du côté de chez Madness (et non pas Swann) !
Ou encore "Loaded Gun", dont le riff de guitare a été piqué trait pour trait à "Shack Up" de A Certain Ratio (tant qu'à faire, le groupe étant + confidentiel... ça se verra moins). Ce premier single du groupe reste quand même une tentative dansante très réussie.
Là où les Deads 60's s'en sortent encore le mieux et arrivent à dépasser leurs influences parfois un peu trop voyantes, c'est sur les titres plus dub, comme "Soul Survivor" où la basse de Charlie Turner fait des merveilles ou encore sur le très Specials "You're Not The Law".

Donc au final un bon disque qui ne surprend pas, dont on peut se lasser assez vite mais qu'on aimera à ressortir de temps en temps, histoire de réviser nos classiques.
Et puis pour la nouveauté on attendra le prochain album de The Streets...
Sympa   14/20



Posté le 01 mai 2008 à 21 h 39

The Dead 60's sonnent comme les Clash : un mélange de rock, reggae et ska. Le talent, la hargne et la dimension politique en moins.
Difficile, dès lors, d'accrocher à ce revival qui lasse assez vite. Certes, le morceau qui inaugure l'album, "Riot Radio" (clin d'oeil à "White Riot" ?), est plutôt réussi, plein de fraicheur avec un riff efficace. Mais le reste est assez indigeste dès qu'ils s'aventurent dans reggae/ska/dub.
Heureusement, les morceaux sont courts car leur mélange clashien est plutôt poussif et totalement sans intérêt. Tout juste peut-on sauver l'autre morceau rock pur "A Different Age". Autant Bloc Party réinventait avec brio une atmosphère fortement teintée de The Cure, autant The Dead 60's ne réussissent pas la même alchimie, tombant dans une triste parodie.
Un groupe qu'on oubliera vite et qui ne marquera pas l'histoire du rock. Tout le contraire de The Clash.
Insipide   7/20







Recherche avancée
En ligne
205 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused