Fireside

Elite

Elite

 Label :     Startracks 
 Sortie :    2000 
 Format :  Album / CD   

Selon maintes critiques parue à l'époque, c'est à partir de là que Fireside à commencé à partir en sucette. Beaucoup ont été déçu par le virage franc de la musique et par conséquent de l'arrêt totale des compositions musclées qui jadis enfantèrent l'emo. Il a été prouvé peu de temps après que le groupe avait été atteint par ce que l'on pourrait appeler 'le syndrome OK Computer'. L'envie d'avancer ...

Finit la sueur (quoique "Hals Und Beinbruch" ne fait pas dans la dentelle et a même de l'avance sur Radiohead pour leur Kid A), voilà qu'arrive l'acoustique, les longues plages de mélodies, les légères rythmiques electro ... La voix de Kristofer Aström, pourtant si importante dans la couleur du groupe, est même souvent méconnaissable ...
Ce qui prime sur Elite, c'est avant tout l'ambiance, les arrangements, les bidouillages, les samples ... pour finalement laisser un goût de songwriting pop accompli en bouche (les magnifiques "Elevator Action", "Thing On A Spring" ou "The Last V8") lorsque ce n'est pas de rock'n'roll bordélique ("Desolator") ou de revival avant l'heure (l'instrumental "Elite", bien qu'étrange). La dernière partie de l'album, à savoir les perles "Cisco Heat" et "Take A Down", résume en fin de compte la carrière du quatuor, riche et agréable à suivre.

Ce qui aura déçu la plupart n'aura finalement que relancé l'intérêt à porter à ce groupe polyvalent pour ceux qui restent.


Bon   15/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
240 invités et 1 membre :
Domino
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :