Cerberus Shoal

Cerberus Shoal

Cerberus Shoal

 Label :     Stella White 
 Sortie :    1995 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Voici donc le tout premier opus de Cerberus Shoal publié en 1995. Et en cette année, le trio Sutherland-Mulkerin-Rogers forme déjà l'âme de ce qu'est, et ce que sera, la musique de Cerberus Shoal. Avec cet album, la musique du groupe en question lorgne vers un post-rock à la fois tendu et clair (annonciateur de ce que sera ...And Farewell To Hightide sorti l'année suivante) mais surtout capable de prendre ses envolées vers des passages beaucoup plus noise.
Etonnament, c'est la musique de Slint qui revient beaucoup à l'esprit l'écoute des six titres présentés ici; à cause du son, de l'utilisation des guitares, des montées tout en tension... Mais fort heureusement, Cerberus Shoal ne tente pas de singer lamentablement le groupe de Pajo et consorts, et c'est tant mieux, simplement il y a un petit côté Slint qui émane de ce premier effort, c'est un fait.
Ainsi, avec ce "Rain Part 1" d'ouverture impeccable et ce très bon "Daddy As Seen From Bar Harbor" qui s'ensuit, le quatuor américain (à l'époque Cerberus Shoal comptait donc relativement peu de membres) impose un post-rock, qui, s'il n'a rien d'atmosphérique contrairement aux futures réalisations de la formation, dégage une intensité peu contenue. L'énergie déployée n'est pas feinte, et Cerberus Shoal ne manque pas un prétexte pour balancer des riffs tout en électricité et en rage sans crier gare. En alternant les passages calmes et relativement tendus avec des plans où tout l'acharnement et la frénésie de nos quatres hommes nous explosent au visage, les types de Cerberus Shoal avaient vraiment matière à exploîter un filon capables d'allier l'efficacité à la sobriété (à l'image du superbe "Rain Part 2" qui conclût l'abum).
Mais non, Cerberus Shoal en a voulu autrement: ce premier album sera le seul composé de cette manière et dans ce style, et le groupe se tournera vers tout autre chose... et ce ne sera pas un mal, bien au contraire !


Très bon   16/20
par X_Jpbowersock


  Disponible uniquement à sa sortie en version vinyle chez Stella White Records, ce premier album de Cerberus Shoal a enfin bénéficié d'une réédition au format CD en 2004 chez North East Indie.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
577 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?