Bästard

Radiant, Discharged, Crossed-off

Radiant, Discharged, Crossed-off

 Label :     Ici D'Ailleurs 
 Sortie :    samedi 13 juin 1998 
 Format :  Album / CD   

Il n'est pas toujours évident de se rendre compte de la puissance d'une simple galette et ce Radiant, Discharged, Crossed-off fait évidemment partie de celles-ci. Et pourtant, ça fait déjà pas mal d'années que ce morceau de plastique, produisant des sons déstructurés et bizarroïdes, traîne dans mes diverses platines, et ce n'est qu'aujourd'hui, qu'il me semble l'apprivoiser. Mais il n'en est rien. Et oui, on n'apprivoise pas Bästard, on en devient que purement et simplement des esclaves. Leur musique entêtante, fusionnant parfaitement l'industriel avec la noise, se propage insidieusement dans nos corps malades, ordonnant jusqu'à la moindre parcelle de peau, une attention sans faille. La pureté du son nous transporte religieusement jusqu'à actionner ce fameux bouton repeat à l'infini. Car non content de nous produire ce chef d'œuvre du genre, personne ne peut le nier, le groupe pousse le vice et nous refourgue là, une drogue des plus pure et des plus naturelle. On entre en urgence, sans opposer de résistance, dans les ordres bästardiennes, accro jusqu'à la moëlle...


Excellent !   18/20
par Sbd


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
309 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :