Rialto

Rialto

Rialto

 Label :     Sire 
 Sortie :    mardi 14 avril 1998 
 Format :  Album / CD   

Voila un groupe qui manquait cruellement sur XSilence, étonnant que personne ne l'ait recensé. Mais quel groupe ! Rialto, de son nom, montre clairement qu'il a bien l'intention de faire de la bonne musique, brit-pop à souhait. Et en deux mots : Pari réussi. Premier gros mystère lors de la toute première confrontation : La pochette, ou le jeu du ‘cherchez le message caché' ! Disque presque sans fautes, on découvre sans détours ni attentes la charmante et entraînante voix de Louis Eliot accompagnée par un bon nombre de thèmes favorables à un bon album: chansons portant sur les relations amoureuses, sur le monde qui nous entoure, la vie sociale, la nostalgie, le courage et la motivation, etc... Le nécessaire est également largement assuré sur le plan mélodique, on y trouve de tout et surtout de bonne qualité ; En guise d'exemples, voyez plutôt : "Summer's Over" sonne comme un très bel essai de remake de balade façon Beatles, "Untouchable" donne la petite touche de groovy bien british pop au disque et "Love Like Semtex" renverse radicalement l'humeur joviale pour faire place à du drame de haut vol... Et pour résumer le reste, pas de détour : il reste également d'une qualité tout aussi exceptionnelle. Malheureusement (car il y a toujours fatalement un malheureusement sur ce genre de disque) on rate malgré tout la quasi-perfection recherchée dans le genre. "Hard Candy" reste en effet la mauvaise blague du disque, probablement sortie de la tête d'un des pires compositeurs de pop grand public, elle n'a absolument pas sa place sur un tel disque principalement à cause de son caractère niais et lourdingue.

Concluons seulement que l'existence d'un tel disque est la preuve qu'il reste encore des groupes inconnus qui méritent plus que rester connu dans leur immeuble ou dans leur quartier. Beaucoup restent encore enfouis, et sortez vous de la tête que les groupes les plus confidentiels ne sont pas forcément les plus mauvais. Rialto en est peut être l'exemple parfait. Petit bémol : ce disque est assez difficile à se procurer. Mais pas impossible.
Donc non, ce n'est pas une bonne excuse pour passer outre.
Alors vous savez ce qu'il vous reste à faire !


Exceptionnel ! !   19/20
par TheWayYouSmiled


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
130 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?