Talking Heads

More Songs About Buildings And Food

More Songs About Buildings And Food

 Label :     Sire 
 Sortie :    vendredi 14 juillet 1978 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

'La suite de 77...', me direz-vous ! Et bien non, dès le 2ème album l'année suivante les Heads prennent un virage avec l'arrivée aux manettes de la production d'un Brian Eno bien imprégné de la dynamique iconoclaste qui secoue alors la grande pomme (crédité au clavier/guitare/percu/voix). Un disque ENERGIQUE dès le premier morceau où la voix du Byrne nous invite à l'autopsie déjantée d'une Amérique passée aux rayons X. Mais c'est à partir du second titre que la machine rythmique s'installe à plein régime avec ces guitares riffées en cocotte qui se répondent et se placent dans l'espace d'une façon pour le moins originale, enrobées de la basse virevoltante de la bassiste de poche Tina. Ecoutez les chœurs de "The Good Thing", l'urgence de "Found A Job" qui préparent les choses pour les opus suivants.
Ce n'est pas encore du GRAND Talking mais c'est un disque charnière, celui qui va les conduire à pondre les tueries Fear Of Music et Remain In Light plus ambitieuses, plus pensées... Reste cette fraîcheur, cette leçon de cadence donnée par un groupe aux visages multiples qui ne se cherche plus mais a trouvé sa recette : épice psychopathe !
Comme disait un collègue 'Les Talking Heads viennent de changer de vitesse et s'apprêtent à appuyer sur l'accélérateur'...


Bon   15/20
par Raoul vigil


 Moyenne 14.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 03 août 2005 à 18 h 12

Après l'invasion de chronique sur les Talking Heads dans les pages de XSilence, je me suis dit qu'il fallait que j'écoute un peu ce groupe.

Passage chez le disquaire : <<Bonjour, qu'est-ce que vous avez sur les T.H ?>> ... et me voilà reparti avec "Talking Heads 77" et ce "More Songs About Buildings and Food", qui est leur deuxième album, avec Brian Eno à la production.
Moins surprenant que le premier album, plus conventionnel aussi, il contient quelques très bons titres, avec notamment une reprise de Al Green inattendue et totalement surprenante.
Il y a d'autres bon passages comme "Artist Only", et d'autres choses bien en dessous : "Stay Hungry" et "Warning Sign" par exemple.

Un disque assez inégal, mais on sent que le talent est là, et il explosera entièrement sur "Fear Of Music".
Pas mal   13/20







Recherche avancée
En ligne
123 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...