Gomm

Destroyed To Perfection

Destroyed To Perfection

 Label :     PIAS 
 Sortie :    lundi 14 février 2005 
 Format :  Album / CD   

Gomm (Guillaume Olivier Marie Mathieu, on peut pas faire mieux) est le gagnant du concours des Révélations du Printemps de Bourges 2004. Le groupe sort donc son premier album en autoproduction (en fait c'est la version que j'ai, quand ils deviendront connus je pourrais dire que j'ai une version rare :D), puis l'album ressort sur PIAS avec une vidéo exclusive de 7 minutes (woohhh). Bon, attardons nous plus sur la musique maintenant: on peut dire que celle de Gomm est plutôt bonne: l'album s'ouvre sur un morceau en allemand ("Karl Heinz Mucke"), et ça commence déjà très très fort, avec cette sorte de sirène qui retentit au tout début du morceau. La musique de Gomm est un mélange de rock, de punk ("le plus flagrant exemple est le génial Punk 3"), d'électro, etc. Dans l'ensemble les morceaux sont à peu près tous au niveau, palme à "Rejoice" qui change de rythme pour le refrain, ainsi qu'à "Into Perfection", très rythmé tout le long avec son riff hard rock. On peut quand même dire que les deux derniers morceaux, "Break Machine" et "Sorry" sont bien en dessous du lot, mais bon, un peu d'expérimentalisme (ça se dit ?) ne fait pas de mal de temps en temps. En gros, si vous pouvez vous le procurer, n'hésitez pas.


Bon   15/20
par Fox McCloud


 Moyenne 15.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 27 juin 2005 à 13 h 09

Destroyed To Perfection: c'est le 1er album de Gomm enregistré en 2 semaines. Ce sont 11 titres spontanés mais maîtrisés.
L'échange entre deux voix (l'une féminine, l'autre masculine) marque efficacement les esprits.
La construction des titres est progressive pour atteindre in fine un état hypnotique.
Destroyed To Perfection est un savant mélange de genre où rien n'est laissé au hasard. Même l'écriture polyglotte (allemand, français et anglais) met en valeur la mélodie des morceaux. L'ouverture de l'album sur le titre "Karl Heinz Mücke" est un exemple flagrant !
Ce 1er album de Gomm a été longtemps réclamé à la suite de nombreuses prestations scéniques. C'est pourquoi, à mon avis, une découverte live saura plus vous conquérir qu'une 1ère écoute de Destroyed To Perfection à la maison.
Ceci dit, ce premier album est vraiment réussi !
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
298 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?