Engine Down

Engine Down

Engine Down

 Label :     Lookout! 
 Sortie :    mardi 24 août 2004 
 Format :  Album / CD   

Après un premier album Under The Pretense Of Present Tense s'inscrivant dans un emocore débridé apothéotique, suivi de To Bury Within The Sound formellement plus posé mais inondé par l'élégance et l' émoi, Engine Down se devait de corriger son troisième moutard Demure, presque devenu rejeton.

En 2000, Engine Down s'insérait comme guide essentiel de la scène rock indépendante, débordant de génie. 2001 sera une année synonyme de passage à vide pour le groupe, manquant plutôt d'originalité avec Demure, et en abandonnant surtout la liaison particulière des deux voix. 2004 devait être l'année du renouveau et de la remise à l'heure des pendules. Bye Bye Lovitt Records, pour débarquer chez Lookout en tant que meneur indispensable du label tout aussi indie. Le fait de ne pas désigner de titre pour ce quatrième opus était peut-être le miroitement de ce nouveau départ.

On a de nouveau droit à la coalition des deux voix, mais dans un cadre se voulant moins étranglé par les variantes, et donc tout simplement moins étincelant et propice. Certes, à l'occasion de "Long Time Waiting", de "Rogue", ou encore de "Cover", on doit bien admettre que l'on est délicieusement emballé, même si le décor a une attirance pour la power-pop. On imaginerait facilement ces titres déferler sur les ondes FM. Trop simple, trop habituel voire trop conventionnel ! Cette fois c'est sûr, ce n'est plus l'Engine Down d' d'antan auquel on a droit. A l'image de Sensefield, ils se sont laissés prendre au piège d'une sauce "pimentée" de mélodies beaucoup trop insipides et prévisibles. Ça manque d'assaisonnement.
Engine Down semble s'être effondré dans un fauteuil, un paquet de chips au sel à la main, tout en irritant leurs adorateurs de la première heure... Parce que malgré tout, leur talent sent encore à plein nez. Cet album ravira sans doute un petit lot de teenagers, amateurs de vagues friandes mais manquant cruellement d'originalité. Après deux albums majestueux, Engine Down signe malheureusement un deuxième album à ranger dans la catégorie des 'très insatisfaisant'.

Presque inacceptable pour un groupe talentueux, qui semble embourbé dans un manque atroce d'inspiration. Espérons qu'ils auront un jour l'envie de repartir au combat, et d'humilier la concurrence... Et de mettre autre chose que du sel dans leurs chips.


Correct   12/20
par X_Cosmonaut


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
159 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches