This Mortal Coil

Blood

Blood

 Label :     4AD 
 Sortie :    lundi 06 mai 1991 
 Format :  Album / CD   

Troisième et ultime album de This Mortal Coil, Blood ne déroge pas à l'esthétisme dévoilé durant les deux premiers opus du collectif de 4AD. Esthétisme sonore évidemment puisque le son bénéficie une nouvelle fois d'un réel travail de production restituant une atmosphère propre à This Mortal Coil, mais esthétisme que l'on retrouve également à travers la pochette: toujours cette noirceur affichée et ses visages mystérieux qui apostrophent.
Fidèle à ces nappes atmosphériques et omniprésentes ("Bitter", "Andaliu", "The Lacemaker"...), This Mortal Coil ne dévoilera pas de surprise particulière pour qui s'est déjà intéressé aux deux précédents opus que sont It'll End In Tears et Filigree & Shadow. Les chants purs et éthérés se font toujours légions, notamment grâce à la voix de Deirdre Rutkowski; déjà entendue d'ailleurs sur Filigree & Shadow, et les instrumentations d'une élégance rare soutiennent superbement les parties vocales.
Comme à l'accoutumée, une bonne partie des titres proposés sont des reprises. Fan inconditionnel de Big Star et notamment de Chris Bell, Ivo Watt-Russel n'a pu s'empêcher de déléguer le chant délicat de la dépouillée "You And Your Sister" à Kim Deal et Tanya Donelly, tandis que "I Am the Cosmos" se voit également l'honneur d'être passée à la sauce 4AD. Véritables perles réorchestrées de A à Z, "Nature's Way", des excellents Spirit, se paie le luxe d'apparaître ici dans une version symphonique magistrale tandis que "Late Night" empruntée à Syd Barrett fait la part belle au chant gracieux de Caroline Crawley, avant que les claviers ne se découvrent totalement.
Souvent sombre et parfois noir, Blood se distingue par ses éclairs la pureté inhérente à This Mortal Coil, et bien que peut-être en deçà du niveau atteint sur les deux précédents albums, Blood conserve néanmoins ses instants subtils, profonds et touchants.
L'aventure This Mortal Coil prend fin ici...


Bon   15/20
par X_Jpbowersock


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 01 juin 2005 à 00 h 50

Je pense que "Blood" est l'album le plus abouti de This Mortal Coil.
Il y a, du premier album ("It'll End In Tears") à celui-ci, une progression qui fait évoluer la notion même d'album en tant que compilation de morceaux, (qu'on retrouve chez la plupart des albums pop-rock), à l'album en tant qu'oeuvre, c'est-à-dire un projet qui travaille aussi bien la forme (le mixage, les liens entre les séquences), que le fond, les interprétations des chansons.

On ne retrouve pas dans "It'll End In Tears", cette cohésion, cette intégrité ; et cet album, à première écoute pour un non initié à ces groupes (Cocteau Twins, Dead Dan Dance), pourrait paraître tout à fait décousu, en plus du fait qu'il viellit mal, contrairement à "Blood".
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
463 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead