The Fall Of Troy

The Fall Of Troy

The Fall Of Troy

 Label :     Lujo 
 Sortie :    mardi 04 novembre 2003 
 Format :  Album / CD   

The Fall Of Troy : retenez bien ce nom-là ! Le groupe, originaire de Washington, se compose de trois membres (ce qui semble être de plus en plus à la mode actuellement chez tous ces petits groupes de teenagers surexcités balayant les petits clubs américains en tentant d'abattre les oreilles de gens assoiffés de musique gémissante, excitante et diaboliquement tourmentée).

C'est donc en 2003 que les gaillards sortent leur premier album sur Lujo Records (je vous rassure, ce label m'était encore inconnu il y a peu). Exposons illico à quoi leur musique ressemble: The Mars Volta, Botch, Thursday, Norma Jean, At The Drive-In, Thrice ou encore Blood Brothers.
Encore un groupe sans la moindre personnalité qui ne fait qu'une insupportable imitation me direz-vous... et bien non ! A vrai dire, contrairement à des groupes comme Sparta ou Thursday, on ne s'ennuie pas. Ces déséquilibrés nous offrent ce que beaucoup attendaient : de la musique sillonnant entre At The Drive-In et The Mars Volta, avec une guitare survoltée et astucieuse. Le niveau technique proposé est digne des touffes volantes: c'est hyper abouti. La fièvre qui semble les accabler du début à la fin les propulse même à un niveau d'exaltation, d'engagement et de bouillonnement au-delà de toute espérance.

Ce qui nous est proposé à la guitare est hallucinant, ils ne doivent pas en être à leur premier coup d'essai se dit-on... et pourtant si ! Vocalement, tout est réussi aussi dans l'alternance de voix posées et époumonées. C'est frais, c'est bon, c'est impeccable. N'oublions quand même pas que cet album a été réalisé en cinq jours, sur une seule prise... Mais le paramètre le plus angoissant, je vous le laisse pour la fin : The Fall Of Troy, en 2003, ne compte aucun membre ayant atteint le cap des 17 ans. Pour un premier album enregistré dans des conditions pénibles, on en reste totalement interloqué. C'est hallucinant. Equalvision (le label d'Alexisonfire, Converge et The Hope Conspiracy, entre autres) n'a pas laissé l'occasion filer. Ils viennent de signer ce groupe plein de talent. Et toutes les conditions d'un bon enregistrement seront réunies (à l'heure où j'écris ces lignes, l'album est déjà pratiquement ficelé et sortira en été 2005).

Que tout cela est prometteur... Un album vivement recommandé donc, avant d'entendre inévitablement parler de ce groupe d'ici quelques mois (notez qu'aux Etats-Unis, ça a déjà fortement commencé) et de se ramasser une nouvelle baffe, que l'on suppose déjà dévastatrice.


Parfait   17/20
par X_Cosmonaut


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 04 août 2005 à 11 h 11

Impressionnant !

Dur de me remettre de la claque énorme infligée par ce disque. Ces jeunes font preuve d'une virtuosité et d'une dextérité musicale impressionnantes pour leur âge (seulement 17 ans à l'enregistrement de cet album). Mais mis à part ce détail, ce disque est une bombe énergisante. C'est une bouffée d'oxygène dans un monde hardcore parfois trop complexe, trop malsain ou trop chaotique. C'est frais et plein de vie, comme nos trois jeunes...
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
155 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?