Innocent X

Haut/Bas

Haut/Bas

 Label :     Label Bleu 
 Sortie :    samedi 26 octobre 2002 
 Format :  Album / CD   

Dès la sortie de leur premier album en 2002, les trois Français de Innocent X réalisent un véritable coup de maître. Haut/Bas se présente rapidement comme un album étalant un post-rock excellement composé et mélangeant remarquablement les influences et les atmosphères dépeintes au sein de ces quelques neuf titres.
Nul doute qu'Ulan Bator est pour beaucoup dans le son prodigué par Innocent X. Ainsi, en s'ouvrant par "Asphalte" et "Carne", des réminiscences de Vegetal se révèlent petit à petit: ce mélange d'électricité parfois proche de la noise baignant dans un calme apparent mais traversé par une tension palpable et une gravité certaine n'est évidemment pas étranger à cette ressemblance. "Oui, Madame" est également un bel exemple de ces points communs entre les deux combos.
Mais que l'on ne s'y trompe pas ! Innocent X n'est pas une pâle copie de Ulan Bator, et, intrinsèquement, Haut/Bas n'est pas un Vegetal remis au goût du jour. Non, le trio parisien réussit à dépasser ces considérations.
Le titre éponyme de l'album nous dévoile toute l'étendue du talent et de l'inspiration de la formation française. Evoquant étonnament Jackie O-Motherfucker période Wow!, "Haut/Bas" est une longue complainte de huit minutes s'évertuant à propager son lot d'électricité et de montées tout en puissance hypnotique. Innocent X parvient à imposer ses sonorités et son univers de manière exemplaire: si la tension sait se faire proéminente, les compositions du trio parvient également à se faire totalement atmosphériques lors de morceaux plus expérimentaux. Ainsi, "In Vitro" nous dévoile une face beaucoup plus aérienne et ambiante du groupe mais gardant perpétuellement un aspect étrange et mystérieux.

Haut/Bas s'impose rapidement et tout naturellement comme un album splendide. Entre montées progressives tout autant claires qu'électrifiées ("Mylène") et tours de force intenses et graves ("Asphalte", "Oui Madame"), Innocent X publie un premier album de grande classe, à ranger, évidemment, aux côtés des oeuvres d'Ulan Bator (leurs trois premiers opus), Prohibition ou Hovercraft.


Parfait   17/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
298 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?