Starflyer 59

Starflyer 59

Starflyer 59

 Label :     Tooth And Nail 
 Sortie :    mardi 07 juin 1994 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Dès les premiers riffs de "Blue Collar Love" le ton est impressionnant, froid comme l'acier, implacable. Cet album sans nom, est une succession de guitares plombées, limite métal, de larsens crispant alternant à de doux passages où la voix de Jason Martin, tête pensante du groupe, ne tente même pas de surnager par-dessus cette pression. On y retrouve tout à fait l'esprit du shoegazing de part le sens de la mélodie incroyable, à la différence près que la violence et la lourdeur sont de mise. Le batteur ne connaît pas autre chose que les caisses, les déferlantes de guitares surgissent aussi vite qu'elles ne disparaissent, le chant est narcoleptique. Dès qu'un semblant de luminosité pointe le bout de son nez ("The Zenith") c'est pour être aussitôt effacé par une tristesse électrique traumatisante ("The Dungeon").
Cependant la céleste mélodie concluant "The Zenith", les frappements de mains enfantins sur "2nd Space Song" ou le majestueux "She Only Knows" prouvent, si besoin était, la qualité d'orfèvre des compositions.
Car il s'agit d'un album d'une valeur inestimable, à la hauteur de sa rareté...


Sympa   14/20
par Vic


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
289 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...