Codeine

Barely Real EP

Barely Real EP

 Label :     Sub Pop 
 Sortie :    mardi 23 février 1993 
 Format :  Maxi / CD   

Parfois, à force d'écouter nombre de groupes, on se rend comte que certains plus que d'autres ont été déterminants dans le choix des orientations musicales. Et fort ironiquement, souvent, à leur époque, ces groupes-là sont passés à côté du grand public. C'est le cas de Codeine.
Produit sur le label légendaire de Seatle, en pleine explosion grunge, ces garçons un peu paumés vont pratiquer du Nirvana à la vitesse d'une tortue. Et révolutionner le monde du rock.
Tout d'abord parce que les structures, posées, ralenties, au crescendo à peine suggéré, sont grandioses. Les mélodies prennent le temps d'éclore, de s'épanouir avant de flétrir bien vite. Pas besoin de faire de l'épate pour imposer sa virtuosité. Codeine passe l'intensité des morceaux avant tout. Et prend directement aux tripes...
Ensuite, parce que cette façon de concevoir l'écriture, ce désespoir chronique, les émotions palpables d'un bout à l'autre vont influencer les premiers essais du sadcore et du slowcore jusqu'aux chefs-d'œuvre reconnus du post-rock (Mogwaï, Explosions In The Sky)
Un monument donc, à réécouter très vite en ce début de siècle apathique.


Très bon   16/20
par Vic


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
129 invités et 2 membres
GBV_GBV
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus