Inspiral Carpets

Revenge Of The Goldfish

Revenge Of The Goldfish

 Label :     Mute 
 Sortie :    mardi 13 octobre 1992 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Inspiral Carpets complète le tiercé gagnant des groupes baggy mancuniens (désolé pour le pléonasme !) au côté des Stone Roses et des Happy Mondays. Il y aurait aussi The Charlatans et tant d'autres, mais on ne peut pas tous les citer. Pour tout fan de musique baggy (cocktail musical dance/rock tendance psychédélisme) qui se respecte, il ne faut pas passer à côté du troisième disque du groupe, Revenge Of The Goldfish.

Tom Hingley et ses musiciens, dont le fameux Clint Boon dans le rôle de l'organiste, ont la patate du début à la fin.

Tout commence par "Generations", single pop/punk sous influence Sex Pistols (sous influence Who pour le titre aussi) et qui n'est pas sans rappeler le single "Popscene" de Blur sorti la même année. D'ailleurs, sur certaines pistes du disque, on croît confondre Tom Hingley et Damon Albarn.

Le reste du disque est un peu dans la même veine, de "Saviour" à "Dragging Me Down" en passant par "A Little Disappeared". Ce disque préfigure d'ailleurs Devil Hopping, quatrième et dernier disque du groupe à ce jour, sorti en 1994.

En résumé, Revenge Of The Goldfish est un disque de punk/psyché au son moderne malgré son âge, qui fait regretter cette période de la musique anglaise où l'on ne se prenait pas la tête et où l'on composait avant tout pour s'amuser et prendre du bon temps.


Excellent !   18/20
par BloodInMyEyes


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
130 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard