April March

April March Sings Along With The Makers

April March Sings Along With The Makers

 Label :     Sympathy For The Record Industry 
 Sortie :    mardi 08 avril 1997 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Avant de nous offrir les deux joyaux pop que sont "Chrominance Decoder" et "Triggers", April March s'est investie dans divers projets. En 1997, elle s'associe donc avec Makers, groupe de garage ayant signé quelques productions chez Sub Pop. Cette collaboration donne lieu à cet album: neuf titres pour dix-huit minutes de rock garage crade et urgent.
A mille lieues de l'univers de ses productions actuelles chez Tricatel, April March Sings Along With the Makers apparaît tel un brulôt rock catapulté dans le petit monde de la musique en manque de sensations fortes et de dynamisme. De dynamisme, ce disque n'en manque vraiment pas tant il se montre abondant de rock sonique et détonant. Dès le début, "Dreams Don't Come True" annonce la couleur. Joué frénétiquement le morceau présente un groupe énervé jouant le pied collé au plancher, tandis qu'une petite minette (pas si petite que ça en réalité) vient pousser la chansonnette et crier dès qu'elle en a l'occasion.
Dorénavant, le reste de l'album ne dépaysagera plus l'auditeur. "Try To Cry", "Explosion", "I Just Might Crack", "I'm Alone"... sont autant de titres joués fougueusement s'inscrivant presque dans une optique punk tant la véhémence se fait oppressante, accompagnée de la voix nonchalante, désinvolte et nerveuse d'April, et d'autant plus qu'aucun de ces morceaux n'atteint les deux minutes.
Rapidité et furie sont donc les maîtres-mots de cet album inattendu. Cependant, on se laisse également facilement prendre au jeu de "Let Him Try" ou de ce vénéneux "Sad Little Bug" qui sont les compostions les plus calmes, mais chargées d'une tension et d'une gravité presque palpables.
L'album se termine comme il a commencé: avec "Bust Out", April March et les Makers nous offrent un titre électrisé fou et éclatant.
Ceci-dit, ce qui fait la force de l'album est également son défaut. A force de titres rapides courts et peu nombreux, April March Sings Along With the Makers dévoile bien (trop) vite tous ses secrets et après quelques écoutes, il n'y a plus de réelles surprises, dommage.
Toutefois, le rock proposé ici est frais, simple, joué sans fioritures et fait incontestablement du bien par là où il passe...


Pas mal   13/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
198 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?