Hyrgal

Fin De Règne

Fin De Règne

 Label :     Les Acteurs De L'Ombre 
 Sortie :    vendredi 04 décembre 2020 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Pour ceux qui suivent un peu l'actualité black metal et notamment les sorties de Les Acteurs de l'Ombre, Hyrgal n'est sans doute pas un nom inconnu. D'une, le groupe français m'avait bien calmé en 2018 avec son premier album Serpentine, de deux, récidivant la même année avec un split noir d'excellente tenue aux côtés de Ba'a et Verfallen. C'est donc empli de joie et d'entrain que j'ai dévoré Fin de règne, le deuxième LP en date.
Avant d'entrer dans le vif du sujet, je vais d'abord placer quelques lignes pour souligner la beauté du digipack. Le mélange de rouge, d'or et de blanc, avec un livret utilisant du papier calque pour sublimer les textes et autres ornementations, Hyrgal n'est certes pas le premier à le faire mais le résultat est vraiment sublime. Clairement, LADLO ne se foutent pas de la gueule du public en proposant des emballages aussi classieux.
Je vous l'accorde, une fois que j'ai dit ça, je n'ai rien dit de ces sept nouvelles compositions. Et le trio composé de Clément Flandrois (chant, guitare), Alexis Chiambretto (basse) et Nicolas Muller (batterie) n'a pas perdu son temps en deux ans : si le style a évolué, j'y reviens juste après, la qualité est quant à elle toujours présente. Mieux, le niveau proposé est presque inespéré.
Certes, les puristes pourront regretter l'atténuement des aspects les plus "raw" des titres antérieurs au profit de davantage de puissance et de technique mais le résultat est tout simplement bluffant. Je pense à Otargos en plus nuancé, à Asmodée, en moins barré tout de même, bref à des groupes qui ont su évoluer dans leur vision du black et ne pas rester figés dans une éthique (une esthétique ?) relativement limitée. Sur "Sépulcre", je pense même à Proton Burst pour le traitement du chant, c'est dire si le groupe ne se ferme aucune porte pour planter ses ambiances.
En un mot, Fin de règne est impressionnant. La qualité de la production est au diapason de l'excellence des compositions, sans déchet, sans riffs moyens, sans idée bancale, on est là sur du très haut niveau, comme souvent avec la scène française.
Allez, s'il y a un disque de black à acheter actuellement pour soutenir la scène française, c'est bien celui-là. Une réussite absolue.


Parfait   17/20
par Arno Vice


  En écoute :
https://hyrgal.bandcamp.com/album/fin-de-r-gne


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
311 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...