Tabatha Crash

Twist

Twist

 Label :     Zéro Egal Petit Intérieur 
 Sortie :    vendredi 20 novembre 2020 
 Format :  Album / Vinyle  Numérique   

Il y a trois ans de cela, je signais un bref article sur le premier EP de Tabatha Crash. A l'époque, la musique proposée par le trio était déjà prometteuse mais Twist le fait clairement passer dans une autre dimension.
En effet, les six titres de ce premier album font plus que confirmer un talent. Ils l'imposent et le hurlent à la face du monde, à grands coups de riffs noise core rageurs, de lignes de chant minimalistes, de basse qui claque et de batterie qui concasse. Car oui la musique s'est radicalisée, plus hardcore, plus tendue, plus dure, plus noisy également, le tout compressé dans des formats courts qui ne laissent aucun répit. D'ailleurs, à ce titre, le duo d'entrée "Fearless" suivi de "Fast End" est tout simplement parfait tant il pose idéalement l'ambiance et le propos : c'est net, carré, puissant, inspiré.
Bien entendu, je pense toujours à Girls Against Boys ("Mate") mais également à la scène française des 90's, décomplexée et férue d'expérimentations sonores, voire aux débuts chaotiques d'Unsane. Le traitement des guitares est sans contexte le point fort de ces nouvelles compositions, les alternances de différentes distorsions étant parfaitement amenées et maîtrisées avec un côté brut et "live" qui rend l'album encore plus vivant.
Pour moi qui écoute de plus en plus rarement ce genre, c'est vraiment un plaisir de chaque instant et plus ça monte dans la violence, plus j'aime. Personnellement, je trouve que c'est vraiment lorsque Tabatha Crash hausse le ton qu'il excelle dans son art, les passages plus "mélodiques" si je puis dire m'apparaissant moins accrocheurs et plus convenus. En revanche, dès que les notes partent dans un hardcore sale, c'est là que les musiciens prennent toute leur ampleur, exposent le mieux leur parfaite maîtrise du style et de leur son.
La dimension internationale de Twist me semble évidente tant la qualité est palpable. 6 titres, c'est peut-être trop peu mais lorsqu'on a dans les oreilles un tel condensé, sans écarts faciles ou poncifs éculés, il y a juste à féliciter et à souhaiter le meilleur pour la suite. Et au moment d'élire les chansons de l'année, "Fast End" sera en bonne place !


Parfait   17/20
par Arno Vice


  En écoute : https://tabathacrash.bandcamp.com/album/twist


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
170 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?