Fruit Bats

Tragedy + Time = Fruit Bats

Tragedy + Time = Fruit Bats

 Label :     St. Ives 
 Sortie :    mercredi 01 décembre 2004 
 Format :  Compilation d'inédits / Vinyle   

Après tout juste deux albums, Echolocation en 2001 et Mouthfuls en 2003, et quelques mois avant la sortie de leur troisième Spelled in Bones en juillet 2005, les Fruit Bats avaient déjà suffisamment de morceaux non utilisés dans leurs tiroirs pour dégainer une compilation de raretés, d'instrumentaux et autres démos ou versions alternatives, témoignage de leurs premières années où ils évoluaient entre folk et country. Limité à seulement 400 exemplaires en vinyle, Tragedy + Time = Fruit Bats possède le charme de l'artisanat et de l'indépendance, puisque chaque pochette a été faite à la main, et d'une façon différente pour chacun des exemplaires.

Les deux faces du vinyle proposent une séparation entre les raretés de la face A et ce qui ressemble davantage à des démos sur la B, même si cela peut se discuter. Sur la première, des titres comme "The End" et "Goodnight Sun & Hello Moon" auraient tout à fait pu être à leur place sur Echolocation tant ils concentrent en eux à la fois les qualités et les limites de ces Fruit Bats en début de carrière, à savoir une véritable envie de tenter et de chercher leur voie, quitte à aboutir à des résultats bancals qui s'étendent un peu trop sur la durée dans un mélange des genres pas encore vraiment maîtrisé. Mais les idées, bien qu'un peu foutraques et débordant légèrement du cadre, étaient là, il leur fallait juste trouver le bon dosage. Un pas est franchi avec "Travelers Song (Traveler's Version)" qui, si elle contient toujours quelques sons décalés de synthés, est mieux construite avec sa belle mélodie au piano et ses jolies harmonies. On la retrouve sur Spelled in Bones sous le nom plus concis de "Travelers Song", dans une mouture plus subtile qui respire davantage. Les deux instrumentaux de cette face A, "Sugar Bones" et "Boogie With Jed", sont sympathiques mais plus anecdotiques.

Les morceaux de la face B, d'une qualité sonore moindre par rapport au reste, sentent bon les répètes ou les démos plus ou moins abouties, enregistrées à la maison un peu à l'arrache sur un magnéto accusant son âge. On entend le groupe s'essayer à des formats plus rock ("Third World Beer") ou s'échauffer pour Echolocation ("You Have Changed" et son petit côté folk-country, l'instrumental "Road Trip" composé par Dan Strack, un des membres originaux de la formation). Plus intéressant, surtout d'un point de vue historique, "U.S. Mints" se trouve en fait être, à ma connaissance, l'unique titre sorti officiellement par I, Rowboat, la formation qu'Eric D. Johnson menait parallèlement aux Fruit Bats à la fin des années 90, accompagné de Strack et Brian Belval (plus peut-être de Brent Rickles, les infos manquent à ce sujet), avant que le premier groupe ne laisse définitivement et assez naturellement la place au second au début des années 2000. Le morceau s'inscrit dans une veine plus rock, apparemment caractéristique de ce que faisait I, Rowboat, mais aussi parfois les Fruit Bats, comme le laisse entendre "Third World Beer" déjà évoqué. "U.S. Mints" est également paru sur la compile rare Yeti Three en 2005 (en compagnie d'Iron & Wine, The Postal Service, Devendra Banhart ou encore Colin Meloy des Decemberists). Pour finir, deux démos nous replongent à leur tour dans les premiers temps des Bats. Tout d'abord "Union Blanket", dans sa version originale nous est-il précisé, que l'on retrouve sur Mouthfuls, et "Dragonships", une ancient version de la chanson placée sur Echolocation. Ces deux essais ont en commun d'être plus rythmés, plus vifs et concis que leurs moutures finales, on sent des musiciens joueurs et détendus pour qui le plaisir de créer en s'amusant prime sur toute autre considération.

Et c'est ce qu'il faut retenir de ce Tragedy + Time = Fruit Bats : un jeune groupe qui tente de tracer sa route, teste beaucoup de choses et cherche un peu son style. Parfois cela fonctionne, parfois pas trop, mais ce n'est pas bien grave, Johnson et sa troupe allaient bientôt trouver la lumière.


Pas mal   13/20
par Poukram


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
387 invités et 1 membre :
Mazokrist
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?