Vetiver

Up On High

Up On High

 Label :     Loose Music 
 Sortie :    vendredi 01 novembre 2019 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Il est des albums dont on se dit qu'écrire à leur propos leur retirerait un peu de leur magie, de leur mystère, de leur beauté immanente et irrésistible. Je crois bien qu'Up On High, le septième effort de Vetiver, est de ceux-là. C'est donc très prudemment et quelque peu intimidé que je prends la plume, de peur de l'entacher d'un discours qui ne lui rendrait pas suffisamment justice, car ce disque, cela doit être dit, est rien de moins qu'un petit trésor. D'une fluidité déconcertante, il est telle une rivière paisible au pied d'une montagne et d'une forêt millénaires (comme nous le fait voir sa somptueuse pochette), perdue au fin fond d'une vallée qui n'aurait jamais vu un être humain perturber sa course lente et immuable. On sent Andy Cabic, la tête pensante de Vetiver, en total contrôle de son art, les idées claires comme jamais, menant sa petite troupe où bon lui semble et sans effort (apparent bien sûr). Il sait où sa route le mène et comment organiser son périple. L'osmose avec Thom Monahan, son producteur, est absolue, les deux se connaissant parfaitement et sachant comment procéder pour donner vie aux morceaux de Cabic. En résulte un confort, une aisance qui transparaît sur l'ensemble de l'album et qui ne se dément à aucun moment. Et en découle donc un disque qui respire profondément la sérénité et le bien-être, prenant le temps nécessaire pour faire son chemin en nous et qui finit par s'imposer discrètement et subtilement. On déguste alors avec délectation les belles mélodies et autres délicats arpèges de "The Living End", "All We Could Want", "Wanted, Never Asked", "A Door Shuts Quick", "Lost (In Your Eyes)", on se régale de cette immédiate proximité que l'on ressent dès les premières écoutes avec cette musique si naturelle et élégante. Et l'on se prend à rêver de trouver cette rivière, de s'allonger sur sa rive, de se laisser bercer par l'écoulement de son eau cristalline et de ne jamais quitter cette vallée merveilleuse. Si seulement...


Parfait   17/20
par Poukram


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
904 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?