Nick Cave & Warren Elllis

The Assassination Of Jesse James By The Coward Robert Ford

The Assassination Of Jesse James By The Coward Robert Ford

 Label :     Mute 
 Sortie :    lundi 05 novembre 2007 
 Format :  Bande Originale / CD   

En 2007 Nick Cave et Warren Ellis signent leur deuxième collaboration pour le cinéma avec la bande originale du film The Assassination Of Jesse James By The Coward Robert Ford adapté de la novélisation de l'histoire de Jesse James par Ron Hansen sortie en 1983. Le film de 2h40, que je n'ai pas vu, est scénarisé et réalisé par l'australien Andrew Dominik. C'est un western qui raconte les derniers temps de Jesse James et la trahison de Robert Ford.
En mars 2007 sortent le premier album de Grinderman, et le live Abattoir Blues Tour, en juillet c'est l'enregistrement de Dig Lazarus, Dig !!! qui sortira en 2008. Grinderman donne une vingtaine de concerts, principalement en Australie et aux USA. Cette musique de film est sortie en novembre 2007. La musique est une affaire sérieuse et à plein temps pour ces deux compositeurs.

La musique jouée est proche de l'atmosphère des Bad Seeds. Guitares acoustiques ou électriques, violon, piano évidemment font partie du paysage musical développé sur ce disque relativement sombre.
Les cordes arrangées par Warren Ellis ne sont pas sans évoquer Philip Glass sur plusieurs titres, notamment "Last Ride Back To KC", mais sans la froideur de ce dernier. Les cordes bourdonnent, grondent, effrayent. A plusieurs reprises on sent une proximité avec le Calexico primitif. Les tumbleweeds, ces boules d'herbes volant au vent dans les westerns, apparaissent en fermant les yeux. Le piano, constant même si discret parfois, est plaintif alors que le violon lui se promène fièrement toute la durée du disque. Sur "Carnival", une guitare électrique bien roots rythme ce morceau dansant au ralenti. "Moving On" mériterait d'être repris par les Bad Seeds tant la composition est proche de leur musique.

Deux Bad Seeds, Martin Casey et Jim Sclavunos, contribuent aux rares notes de basse et percussions.
"The Ballad Of Jesse James" est un vieux chant traditionnel, dans le film il est chanté et joué à la guitare par Nick Cave. Ce titre, comme une poignée d'autres, n'est pas sur le disque, mais on le trouve facilement.
C'est une bande originale qui s'écoute très bien sans film. On reconnaît de suite l'ambiance sombre et la violence latente des albums des Bad Seeds. C'est à regretter leur absence.


Très bon   16/20
par NicoTag


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
199 invités et 1 membre :
Thebluegoose
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead