Bad Lieutenant

Never Cry Another Tear

Never Cry Another Tear

 Label :     Triple Echo 
 Sortie :    lundi 05 octobre 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Fin des années 2000, rien ne va plus pour New Order, Hooky lâche définitivement l'affaire après Waiting for the Sirens' Call qui sonne comme le chant du Cygne plus que celui des sirènes fatigué des conflits perpétuels qui règnent depuis pas mal de temps entre Bernard Sumner et lui-même.

Empêtré dans des complications juridiques quant à l'utilisation même du nom New Order, le groupe est alors définitivement enterré à l'époque mais le brave Bernard va profiter de l'occasion pour faire son groupe parallèle sous le nom Bad Lieutenant avec une équipe quasi-similaire mais dans laquelle il serait le seul titulaire du terme leader.

En recrutant Phil Cunningham, docile guitariste en place depuis le départ de Gillian Gilbert lors du très rock Get Ready pour des raisons familiales et son mari Stephen Morris qui officiera lui uniquement sur quelques morceaux, Bad Lieutenant va se fixer dans le sillage du sous-estimé mais peu novateur Waiting for the Sirens' Call pour délivrer une musique quasi similaire.

Porté par le single "Sink or Swim" qui fera office de prélude à l'album Never Cry Another Tear, le doute n'est pas permis : on est bien ici dans le plus pur esprit New Order reconnaissable à la voix de Sumner mais également des mélodies. Pour peu on pourrait croire qu'il s'agit d'une face B exhumée d'un 45 tours de N.O

Et c'est hélas le sentiment global qui en ressort lors de l'écoute des 10 titres de l'album : une compilation de faces B sans grande originalité mais sans grande maladresse non plus. Bad Lieutenant délivre une musique Pop gentillette marchant sans vergogne sur le patrimoine de son défunt groupe culte, bref Bad Lieutenant fait du New Order sans réelle audace.

Tout est correctement emballé, les musiciens sont tous sauf des tacherons mais servent la soupe au père Albrecht et sans le fantastique "This is Home" chanté en grande partie cette fois par Jake Evans, il ne resterait honnêtement rien de bien mémorable d'autant plus qu'on fait un malin plaisir à planquer les notes de basse pour éviter de rappeler l'absence de Peter Hook.

Bad Lieutenant ne produira pas d'autre album avec la résurrection de New Order et ne plaira qu'aux complétistes des Mancuniens. Reste quelques titres agréables en fond sonore et surtout un superbe "This is Home" pour m'inciter à le faire tourner sur la platine.


Correct   12/20
par Jetjet


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
143 invités et 2 membres
Zebulon
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?