Tyler Ramsey

For The Morning

For The Morning

 Label :     Fantasy 
 Sortie :    vendredi 05 avril 2019 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Deux ans après avoir quitté Band of Horses où il officiait depuis une décennie pour reprendre sa carrière solo, Tyler Ramsey revient avec For The Morning, son quatrième album, le premier depuis The Valley Wind paru en 2011. Et il n'a pas tellement changé. Œuvrant toujours dans un registre folk-rock gracieux et intimiste, cet adepte du fingerpicking évoque dans ses textes sa vie de musicien sur la route, qu'il veut désormais davantage accorder avec celle de sa famille et surtout sa récente paternité, ou bien encore son amour d'une nature belle et sauvage, celle-là même qui l'entoure au quotidien, tout autour de sa maison dans la campagne des environs d'Asheville en Caroline du Nord. Le son très spacieux et ample de ce nouvel album, enregistré à Louisville dans le Kentucky, principalement en compagnie de ses amis de longue date, les impeccables Kevin Ratterman (batterie, guitares, qui s'est également occupé de l'enregistrement et du mixage) et Seth Kauffman (basse, batterie, guitares, membre de Floating Action), qui ont tous deux collaboré avec My Morning Jacket et Ray LaMontagne, est le parfait écrin pour ses nouvelles compositions et on se régale de tous ces détails de production minutieux, l'ensemble sonnant tout de même de manière très naturelle. La superbe voix de Ramsey, que l'on peut rapprocher de celle de Neil Young, est également parfaitement mise en valeur.

Le chanteur peut ainsi dérouler sereinement ses chansons. L'admirable ouverture "Your Whole Life" reflète parfaitement ce sentiment de quiétude qui l'habite et laisse bientôt la place à "A Dream Of Home". Tout son talent de compositeur ardent et sensible éclate dans ce splendide morceau : des paroles à la musique, des guitares à la rythmique, tout est parfaitement en place. Il y a quelque chose d'intemporel dans ce titre, d'intimidant presque, d'immédiat aussi, qui en fait instantanément le meilleur du disque. Ce dernier va ensuite pareillement alterner entre morceaux calmes à large dominante acoustique et titres plus enlevés. On peut ranger "White Coat", où le jeu de guitare de Ramsey fait merveille, et la langoureuse "Cheap Summer Dress" dans la première catégorie, alors que "Evening Country" et la très belle "Breaking A Heart" (que l'on croirait échappée, avec son piano et sa pedal steel, du Comes a Time du Loner) appartiennent à la seconde. "Evening Country" se trouve être une réinterprétation en mode country de "Evening Kitchen", morceau acoustique que Ramsey avait composé pour Infinite Arms, le troisième album de Band of Horses sorti en 2010. Les ajouts de chœurs doux et rêveurs et d'une pedal steel légère la rendent particulièrement appréciable.

"The Bottom Of The Sea" est elle une pièce de presque six minutes qui prend bien le temps d'installer son ambiance à la fois alanguie et paisible, grâce notamment à de beaux arrangements de violons. Comme à son habitude dans ses disques, Ramsey distille ensuite une plage instrumentale envoûtante, ici "Darkest Clouds", qui constitue en fait le premier segment d'un diptyque formé avec "Firewood". Ces deux morceaux, qui s'enchaînent naturellement et pourraient aisément ne faire qu'un, sont indéniablement un autre temps fort de cet album. Tout à la fois intense, puissamment évocateur et délicat, le natif de Cincinnati tisse lentement sa toile, sa dextérité et sa maîtrise totale de son instrument atteignant une forme de plénitude absolument remarquable, poussant un duo d'abord inquiet et quelque peu sombre vers une clarté apaisante, après avoir été rejoint à point nommé par ses compagnons musiciens. "For The Morning", consacré à sa petite fille, vient conclure le tout comme il avait débuté, avec élégance et douceur, bouclant définitivement la boucle, puisque ce dernier titre fut en fait le premier que Ramsey composa pour son nouveau projet.

Après huit ans d'absence, Tyler Ramsey nous gratifie, pour relancer sa carrière solo, d'un disque à son image, chaleureux, plein de charme et de classe. For The Morning est une œuvre qui prend son temps pour dévoiler ses atouts et qui donc se savoure sur le long terme et se révèle meilleure à chaque écoute. Un retour parfait pour cet artiste talentueux, discret et affable, dont on guettera avec envie et curiosité la suite des aventures !


Excellent !   18/20
par Poukram


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
142 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?