Lane

Teaching Not To Pray

Teaching Not To Pray

 Label :     Nineteen Something 
 Sortie :    lundi 21 mai 2018 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle  K7 Audio   

Quand j'ai commencé à approfondir ma culture rock au début des années 90, la noisy-pop ne comptait à mes oreilles que deux groupes dignes de cette appellation : The Wedding Present et les Thugs. Ce n'est que plus tard que j'ai découvert que cette étiquette s'appliquait à une scène britannique à laquelle les premiers n'étaient rattachés que de loin et avec laquelle les seconds n'avaient rien à voir.

Il est difficile de ne pas penser aux Thugs en entendant la voix nasillarde d'Éric Sourice soutenue par des choeurs et planant au-dessus d'un mur de guitares soutenu par une rythmique punk hypnotique. Dans ce nouveau groupe, il y en a trois, des guitares, ce qui permet des variations d'intensité assez sympathiques.

La première production du nouveau projet des frères Sourice ne compte que quatre titres, 12 petites minutes. Bien trop peu, mais leurs mélodies lancinantes accrochent l'oreille dès la première écoute. Vivement l'album.


Parfait   17/20
par Myfriendgoo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
165 invités et 1 membre :
BloodInMyEyes
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard