Snail Mail

Lush

Lush

 Label :     Matador 
 Sortie :    vendredi 08 juin 2018 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Tout en célébrant en grande pompe les 25 ans de Exile In Guyville, l'incroyable premier album de Liz Phair, les défricheurs de Matador nous lancent après Julien Baker et Lucy Dacus une nouvelle pépite folk-grunge. Elle s'appelle Lindsey Jordan et a affublé son groupe du sobriquet de Snail Mail, qui désigne avec une pointe de condescendance le courrier à l'ancienne, sur papier et à la temporalité distendue, comparée à celle de nos e-mails et autres réseaux sociaux.
Ce nom colle bien au slacker-rock indolent de la demoiselle, qui évoque une Courtney Barnett sous anti-dépresseurs, ou une version éthérée de Waxahatchee. Mais ce qu'elle perd en énergie par rapport à ses consoeurs, elle le gagne en force d'évocation : il se dégage de cette belle voix traînante un spleen, une ambiance poisseuse de piaule d'adolescente solitaire, que renforce la musique, une sorte de Dinosaur Jr laidback et chaloupé.

J'ai beau être parfois agacé par la mollesse plaintive de certaines de ses compositions (notamment le final "Anytime"), il m'arrive de plus en plus souvent de me retrouver avec "Pristine" ou "Golden Dream" collée dans la tronche comme un sparadrap sur la casquette du capitaine Haddock. Et parmi les candidates de la Nouvelle Phair, Lindsey Jordan se pose clairement en outsider.


Très bon   16/20
par Myfriendgoo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
151 invités et 2 membres
X_Wazoo
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...